C’

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche -

Qu’est­ce qu’ils ont de plus que nous ?

est l’ex­cellent titre du pre­mier al­bum du pho­to­graphe Xa­vier Lam­bours, avec ses cli­chés éva­nes­cents de Ju­liette Bi­noche, Truf­faut, ou Or­son Welles. Les cé­lé­bri­tés, qu’ont­elles de plus que nous ? Mys­tère. Ma tante Hé­lène, ins­ti­tu­trice en ma­ter­nelle – je dé­teste comme elle l’ad­mi­nis­tra­tif « professeur des écoles » – me rap­por­tait les in­ter­ro­ga­tions des tout pe­tits qui la voyaient comme une ex­tra­ter­restre : « Maî­tresse, tu manges quand t’as faim ? », « Maî­tresse, tu as des pa­rents ? », « Maî­tresse, la nuit, tu dors ? » Vous riez ? On rit moins au­jourd’hui, avec l’ir­rup­tion des fake news. Elles sont sor­ties du pla­card à go­gos le 12 février 2014, quand le Pre­mier mi­nistre néo­zé­lan­dais John Key a dé­cla­ré : « J’ai vu un mé­de­cin et un vé­té­ri­naire, tous deux ont confir­mé que je ne suis pas un rep­tile. » Il n’était pas fou, mais dé­mo­crate. La consti­tu­tion l’a contraint à ré­pondre à la re­quête d’un ci­toyen d’au­ck­land, Shane War­brooke, qui avait dé­po­sé un « of­fi­cial in­for­ma­tion act ». Il exi­geait « toute preuve dé­men­tant la théo­rie se­lon la­quelle John Key se­rait en réa­li­té un rep­tile alien usant de la forme hu­maine pour nous conduire à l’es­cla­vage comme l’ex­plique Da­vid Icke ». Qui ? Icke ! Un an­cien foot­bal­leur pro­fes­sion­nel de­ve­nu jour­na­liste spor­tif à la BBC, puis porte­pa­role des Verts bri­tan­niques. Icke est de­ve­nu cé­ lèbre dans le monde en­tier pour ses thèses conspi­ra­tion­nistes : il as­sure que la pla­nète est se­crè­te­ment contrô­lée par des rep­ti­liens hu­ma­noïdes. Ses livres se vendent par cen­taines de mil­liers. D’où l’aveu for­cé du Pre­mier mi­nistre néo­zé­lan­dais, mi­ri­go­lard, mi­conster­né : « Je n’ai ja­mais été dans un vais­seau spa­tial, ja­mais voya­gé dans l’es­pace, et non, ma langue n’est pas trop longue… » Dans la tête de tout un cha­cun, un Pre­mier mi­nistre peut éven­tuel­le­ment être un rep­tile. Dans la tête d’un Pre­mier mi­nistre, il peut éven­tuel­le­ment s’af­fran­chir des règles im­po­sées à tout un cha­cun. Sa­la­rier femme et enfants, quand bien même n’au­raient­ils ni di­plôme ni adresse mail. Puis re­fu­ser de rendre des comptes. Sauf quand il s’agi­ra de tou­cher la re­traite, sur des sommes avoi­si­nant le mil­lion d’eu­ros. Là en­core, c’est la loi. Tous se di­saient « hors sys­tème ». L’AFP a ad­di­tion­né les an­nées de man­dat et la car­rière mi­nis­té­rielle des onze can­di­dats à la présidentielle. Parce qu’ils ont pu cu­mu­ler plu­sieurs fonc­tions, cer­tains ré­sul­tats dé­passent une vie en­tière. François Fillon : 105,3 ans. Jean­luc Mé­len­chon : 55,5. Ma­rine Le Pen : 34,7. Emmanuel Macron : 2 ans. Le pre­mier de la liste n’est pour­tant pas ce­lui que l’on croit. En tête, Jean Las­sale : 106,8 ans de man­dats pu­blics. Donc en plein sys­tème. De­vant ce­lui qui rend le cos­ À l’oc­ca­sion du Ma­ra­thon de Pa­ris, L’équipe nous in­forme que le Pe­nin­su­la, pa­lace 5 ***** , a concoc­té un me­nu « spé­cial ma­ra­thon ». Ou­bliez truffe et ca­viar, li­sez plu­tôt : « La salade de qui­noa est re­vi­si­tée en en­trée, puis un pois­son, cuit à la va­peur, est es­cor­té de nouilles de riz et de lé­gumes de sai­son. Pour le des­sert, pas de fo­lie, c’est fromage blanc et com­pote de pommes. » Certes, pas de fo­lie. Sauf le prix : 105 eu­ros. Ça fait cher la ca­lo­rie ! Cha­cun ses cal­culs. Avant de se faire tal­quer les fesses sous les rires gras des Grosses Têtes an­cienne for­mule, l’hu­mo­riste Sim avait dans les an­nées 1960 la meilleure ré­pu­ta­tion du monde. Et de brillants amis. Il ra­conte : « Au cours d’un sou­per après nos spec­tacles, Jacques Mar­tin, Jacques Brel et moi­même fai­sions un tour d’ho­ri­zon des aléas de notre mé­tier. Mar­tin et moi n’avons pas ar­rê­té de nous plaindre de nos dif­fi­cul­tés fi­nan­cières. Seul, Brel nous di­sait être par­ti­cu­liè­re­ment heu­reux de son sort. Lorsque nous nous sommes sé­pa­rés, Jacques Mar­tin est mon­té dans sa Porsche, moi dans ma Ja­guar, et Jacques Brel dans sa 2CV. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.