Tram­po­line Park fait le grand saut

Un im­mense es­pace un peu fou a ou­vert hier ave­nue Er­nest­cris­tal à Au­bière, une première

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Clermont Vivre Sa Ville - Si­mon An­to­ny si­mon.an­to­ny@cen­tre­france.com Tram­po­line Park. Ave­nue Er­nest­cris­tal

Un es­pace de 1.900 m2 dé­dié au tram­po­line a ou­vert hier à Au­bière. Plus que du saut, il pro­pose aus­si du dod­ge­ball, du basket, du free jump…

Échauf­fe­ment obli­ga­toire. Coa­ching. Douches. Tout est fait ici pour bien gé­rer sa séance de sport. Mais que l’on ne s’y trompe pas. Il s’agit sur­tout d’un im­mense et dé­li­rant dé­fou­loir.

1.900 m² de tram­po­lines, de pis­cines de mousses et de par­cours du com­bat­tant. Bien­ve­nue à Tram­po­line Park. Les pre­miers clients, hier, pour l’ou­ver­ture, avaient tous la même ré­ac­tion : ne plus sa­voir où don­ner de la tête. Un saut par ci, un re­bond par là. Il faut com­men­cer par tou­cher à tout. Comme un en­fant dans un ma­ga­sin de jouets.

Un par­cours de Nin­ja War­rior

Une fois le pal­pi­tant re­des­cen­du un peu (oui, c’est un vrai sport), on com­mence à y voir plus clair. Il y a d’abord une zone libre avec des di­zaines de tram­po­lines, des struc­tures et un tum­bling de 22 mètres. Au fond, le stade de dod­ge­ball, ver­sion adulte de la balle aux pri­son­niers. Sur le cô­té, une im­mense pis­cine rem­plie de 80 m³ de mousse. En guise de plon­geoir, des tram­po­lines in­cli­nés. Juste à cô­té, des pa­niers de bas­ ket avec tram­po­line à la place du par­quet. De­vant, un catch ball : deux ad­ver­saires, face à face, doivent dé­fendre leur pa­nier dans leur dos et mar­quer dans ce­lui de l’ad­ver­saire. Et puis, pour fi­nir, un par­cours Nin­ja War­rior. Cal­qué sur un pro­gramme té­lé qui car­tonne aux États­unis et qui dé­barque bien­tôt en France. Une sorte de par­cours du com­bat­tant, au­des­sus d’une pis­cine de mousse.

Yann Se­nes­chal et Ni­co­las Qui­li­chi­ni, les deux gé­rants, ouvrent leurs portes au plus de 5 ans. Mais avouons­le sans am­bages : ici, on a tous cinq ans.

Le lieu – « cli­ma­ti­sé l’été et chauf­fé l’hi­ver » in­siste Yann Sé­né­schal – or­ga­nise aus­si des an­ni­ver­saires pour les en­fants et des séances de team buil­ding pour les en­tre­prises. Un large es­pace est dé­dié au snack et à la li­mo­nade. « On va même bien­ tôt pou­voir vendre de la bière », sou­rit Yann. Le Tram­po­line Park de Cler­mont est le sep­tième à ou­vrir en France, avant ce­lui d’an­gers en juillet et de Caen à l’au­tomne. L’en­tre­prise, dont le siège est à Bor­deaux, a bien sen­ti cette fré­né­sie au­tour du tram­po­line. Plus un jar­din, au­jourd’hui, sans son tram­po­line pri­vé, rem­pli d’en­fants. à Au­bière. Ou­vert les mar­dis de 16 heures à 21 heures, mer­cre­dis de 12 heures à 21 heures, jeu­dis et ven­dre­dis de 14 heures à 22 heures, sa­me­dis de 10 heures à 22 heures et di­manches de 10 heures à 20 heures. Pen­dant l” été, tous les jours de 11 heures à 21 heures. Ta­rifs : 12 € l’heure, plus 8 € l’heure sup­plé­men­taire et 2 € la paire de chaus­sette. 8 € pour les étu­diants et moins de 6 ans.

AC­TI­VI­TÉS. Au-de­là du « simple » saut, le lieu pro­pose des ter­rains de basket ou de Dod­ge­ball comme ici. PHOTO : HERVÉ CHELLÉ

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.