Un Jar­din des coc­ci­nelles en pleine ville

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Clermont Et Agglomération -

C’est sur la com­mune de Cha­ma­lières que se dé­voile « le Jar­din des coc­ci­nelles ». Cet es­pace vé­gé­tal, amé­na­gé en pleine ville, pour ser­vir de re­fuge aux in­sectes, hé­ris­sons, oi­seaux… ac­cueille donc les abeilles sau­vages. Ne pro­dui­sant pas de miel, elles par­ti­cipent à la pol­li­ni­sa­tion.

« Que nous le vou­lions ou non les pe­tites bêtes » par­tagent notre quo­ti­dien. Elles sont nom­breuses, sont par­tout et jouissent, en gé­né­ral, d’une mau­vaise ré­pu­ta­tion. Mais l’igno­rance est souvent la cause de bien des craintes les concer­nant » as­sure le jar­di­nier.

» Les in­sectes re­pré­sen­ tent près de la moi­tié des es­pèces vi­vantes connues, et plus de deux tiers des seuls ani­maux » ex­plique Pa­trick Bar­thé­lé­my, spé­ cia­liste du ser­vice En­vi­ron­ne­ment de la com­mune.

« Les co­léo­ptères dont la coc­ci­nelle sont de « vrais chas­seurs ». Ces pré­da­teurs vont li­mi­ter l’in­va­sion de li­maces et d’in­sectes, ils sont plus de vé­ri­tables auxi­liaires du jar­di­nier. Il faut mieux les connaître et sa­voir com­ment les faire ve­nir dans son jar­din » es­time ce pas­sion­né. Le Jar­din des coc­ci­nelles est si­tué au mi­lieu des serres municipales de Cha­ma­lières. Lors de vi­site com­men­tées, Pa­trick Bar­thé­lé­my donne quelques conseils pour rendre son jar­din plus vi­vant en ac­cueillant ces hôtes forts utiles.

Pratique. In­for­ma­tions et Ren­sei­gne­ments à l’of­fice de Tou­risme Royat-cha­ma­lières, 1, ave­nue Au­guste Rou­zaud à Royat Tél. 04.73.29.74.70

VI­SITE. Pa­trick Bar­thé­lé­my trans­met sa pas­sion du monde des in­sectes lors de vi­sites gui­dées du Jar­din des Coc­ci­nelles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.