Ce jour en sou­ve­nir d’un grand pa­triote

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Agglomération -

« Ce di­manche 18 juin, pour moi, ce n’est pas que la date an­ni­ver­saire de l’ap­pel du Gé­né­ral de Gaulle. C’est la date d’an­ni­ver­saire de mon père, né le 18 juin 1920 », té­moigne Laurent, le fils de Ro­bert The­vaut.

Ses vingt ans, Ro­bert les fê­ta le jour de l’en­trée des Al­le­mands à Pont­du­château. Le dé­but d’un en­ga­ge­ment pa­triote qui l’amè­ne­ra à cô­toyer en dé­ten­tion, mal­gré lui, l’avo­cat Jean­zay, an­cien mi­nistre de l’édu­ca­tion na­tio­nale sous le Front po­pu­laire, mort as­sas­si­né dans l’al­lier par la Mi­lice le 20 juin 1944. Il y au­ra soixante­treize ans dans deux jours.

« Mon père a été in­car­cé­ré à la pri­son de Riom avec lui et des liens d’ami­tié s’étaient créés entre eux », évoque le Ro­ma­gna­tois Laurent The­vaut.

Ro­ma­gnat dont son père avait été « se­cré­taire de mai­rie de 1958 à 1982 ».

Ro­bert The­vaut a eu plus de chance que cer­tains de ses ca­ma­rades. Ar­rê­té une première fois par les Al­le­mands le fa­meux soir de ses vingt ans, pour avoir ai­dé des pri­son­niers à s’échap­per d’une co­lonne al­le­mande, il re­joint le mou­ve­ment de ré­sis­tance de Ga­briel Mont­pied. Ar­rê­té en no­vembre 1942, il se­ra re­lâ­ché après quatre heures d’in­ter­ro­ga­toire. Puis, en dé­but d’an­née 1943, s’évade de la gare de l’est à Pa­ris pour fuir le STO.

In­té­gré dans le ma­quis d’ar­lanc, en avril 1943, il est de nou­veau ar­rê­té le 9 mai 1943, par la Mi­lice, puis con­dam­né. Il se­ra no­tam­ment in­car­cé­ré à la pri­son de Riom, là où il ren­con­tre­ra Jean Zay.

Avec dix autres condam­nés, Ro­bert The­vaut re­trou­ve­ra la li­ber­té le 3 août 1943, grâce à l’ac­tion de ré­sis­tants, en gare de Pont­mort, à Cel­lule. Un épi­sode res­té fa­meux sous le nom des « éva­dés de Pont­mort ».

« D’août 1943 à fin sep­tembre 1944 », rap­pelle son fils, Ro­bert The­vaut par­ti­ci­pe­ra aux com­bats de Haute­cor­rèze ou en­core du Mont­mou­chet.

Les éva­dés de Pont­mort

Puis, « à la Li­bé­ra­tion de Cler­mont­fer­rand, en qua­li­té d’ins­pec­teur de po­lice, il par­ti­ci­pe­ra à des re­cherches de fi­gures de la Ré­sis­tance dis­pa­rues ».

De re­tour dans le ci­vil après guerre, Ro­bert The­ vaut tra­vaille­ra au mi­nis­tère de la guerre, puis dans plu­sieurs en­tre­prises pri­vées.

Pour le quatre­vingt­dix­sep­tième an­ni­ver­saire de sa nais­sance, son fils nous a rap­pe­lé ce sou­ve­nir d’une his­toire fran­çaise.

RO­BERT THE­VAUT. Ins­pec­teur de po­lice en charge de la re­cherche des mi­li­ciens, à la Li­bé­ra­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.