Royat illu­mi­née le temps d’une soi­rée

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Clermont - Thi­baud Jour­dan Pra­tique.

Al’aube de sa ving­tième an­née, le fes­ti­val Pyromélodie de Royat conti­nue de sé­duire des spec­ta­teurs dans toute l’ag­glo­mé­ra­tion cler­mon­toise.

Hier, à par­tir de 19 heures, les rues roya­dères étaient noires de monde. Plus de 10.000 per­sonnes ont fait le dé­pla­ce­ment pour voir l’an­nuel fes­ti­val or­ga­ni­sé par la ville de Royat.

La soi­rée a com­men­cé par deux concerts de Wa­zoo et Bur­nin’soul en guise d’échauf­fe­ment avant de lais­ser place au groupe d’ar­tistes de rue Qui­dams. La troupe a of­fert une re­pré­sen­ta­tion fée­rique, ca­chée sous de lu­mi­neuses mon­tures. Un nu­mé­ro de « dres­sage » aux al­lures de bal­let où les jeux de lu­mières ont su­bli­mé la cho­ré­gra­phie.

Puis 23 heures ont son­né et les doux éclai­rages ont lais­sé la place aux ex­plo­sions de lu­mières. Trois équipes py­ro­tech­niques, ve­nues de Malte, du Ca­na­da et de France, ont em­bra­sé le ciel de leurs ro­saces co­lo­rées sur fond mu­si­cal. Ces trente mi­nutes de feux d’ar­ti­fice, c’est aus­si en­vi­ron 550 kg de ma­tières py­ro­tech­niques par feu !

Un vote préa­lable du pu­blic dé­si­gne­ra au­jourd’hui le grand vain­queur de l’édi­tion 2017 du fes­ti­val Pyromélodie de Royat.

Le fes­ti­val Pyromélodie, ce sont plus de trente pays re­pré­sen­tés en dix-neuf ans, près de 10.000 fes­ti­va­liers par an, 550 kg de ma­tières py­ro­tech­nique brut par feu, ou en­core entre 4.000 et 6.000 pro­jec­tiles par feu ! PHO­TOS FRANCK BOI­LEAU

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.