« Deus ex ma­chi­na »

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche - Ga­vin’s Cle­mente Ruiz

«Deus ex ma­chi­na », lit­té­ra­le­ment, un « dieu qui sort de la ma­chine ». Oui, certes, mais que veulent bien dire ces mots ? Il s’agit d’une ci­ta­tion ti­rée du la­tin, sou­vent uti­li­sée pour dé­si­gner un « coup de théâtre », un dieu sor­ti de nulle part qui vient ré­soudre de fa­çon ma­gique une si­tua­tion qui sem­blait to­ta­le­ment blo­quée, un noeud gor­dien.

Un Dieu du ciel ve­nu ai­der les pauvres mor­tels

Ce pro­cé­dé théâ­tral était uti­li­sé aus­si bien chez les Grecs que les Ro­mains sur la scène avec une ma­chi­ne­rie un peu gros­sière. Le dieu du ciel ve­nait ai­der les pauvres mor­tels. À la longue, cette fi­celle théâ­trale,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.