Une his­toire de « sen­ti­mien­to » avec la Creuse

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche -

Ka­mel Ben Ma­kh­louf, di­rec­teur gé­né­ral du Clan­des­ti­no fes­ti­val, pre­mier du genre à Gué­ret, ex­plique com­ment il a construit cet évé­ne­ment : « Ma­nu a ac­cep­té de nous ai­der à lan­cer ce fes­ti­val en Creuse. Je l’ai ren­con­tré en 1991 à l’oc­ca­sion de La Ca­ra­vane des quar­tiers, qui était une tour­née en ban­lieue pa­ri­sienne à la­quelle par­ti­ci­pait La Ma­no Ne­gra. Il nous a en­suite ai­dés, mon as­so­cié Mo­kh­tar et moi, à mon­ter un fes­ti­val dans le Val d’oise, à Creil, en 2011. Pour Gué­ret, il a ac­cep­té une nou­velle fois de di­mi­nuer son ca­chet ». L’his­toire de Ma­nu Chao avec la Creuse a dé­bu­té dé­but mai : sol­li­ci­té par Ra­phaël Ver­nat, pro­gram­ma­teur d’un ca­fé as­so­cia­tif ru­ral, l’ar­tiste s’est ar­rê­té pour don­ner un concert à Flayat, un pe­tit bourg du pla­teau de Mille­vaches. Comme au Chia­pas, à Bue­nos-aires, dans les fa­ve­las de Rio ou dans ses pe­tits tro­quets pré­fé­rés de Bar­ce­lone : Ma­nu Chao prend sa gui­tare et joue ses chan­sons. Sans elec­tro, sans samples, il donne tout et ne de­mande rien en échange. Il peut jouer n’im­porte où mais c’est tou­jours lui qui choi­sit. Tho­mas, membre de l’équipe du fes­ti­val Ecaus­sys­tème à Gi­gnac (Lot), donne un éclai­rage sur l’im­por­tance du fee­ling avec Ma­nu Chao : « Nous l’avions dé­jà pro­gram­mé en 2015 et c’est lui qui a de­man­dé à re­ve­nir deux ans plus tard, car il aime bien l’es­prit de notre fes­ti­val ». La Creuse hy­per­ru­rale, c’est peu­têtre une cause qui parle à Ma­nu Chao, fi­dèle en amitié et à ses va­leurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.