Voie royale pour les sprin­ters

Au­jourd’hui

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports - Ama­teurs. Fla­vien Mau­re­let (Bla­gnac Vé­lo Sport) est de­ve­nu cham­pion de France ama­teurs en de­van­çant au sprint Bru­no Ar­mi­rail (Oc­ci­tane) et Alexis Gue­rin (VC Rouen).

Les sprin­ters Ar­naud Dé­mare, Na­cer Bou­han­ni ou Bryan Co­quard ont une oc­ca­sion en or de dé­cro­cher le titre de cham­pion de France sur route au­jourd’hui à Saint-omer sur un cir­cuit de 15 km dé­pour­vu de réelles dif­fi­cul­tés.

Pour suc­cé­der à Ar­thur Vi­chot, il faut ef­fec­ti­ve­ment sans doute cher­cher par­mi les hommes les plus ra­pides.

Preuve que ce cir­cuit semble fa­vo­ri­ser les sprin­ters, plu­sieurs té­nors ca­ta­lo­gués grim­peurs ou pun­cheurs ont pré­fé­ré faire l’im­passe sur la course do­mi­ni­cale.

Ain­si, Ro­main Bar­det, Thi­baut Pi­not, To­ny Gal­lo­pin, Pierre Rol­land ou War­ren Bar­guil ne sont pas à Saint­omer. Une dé­cep­tion pour les spec­ta­teurs et les or­ga­ni­sa­teurs.

Le plus mo­ti­vé d’entre eux est sans doute Bryan Co­quard. Le lea­der de Di­rect Ener­gie sait qu’il joue peut­être sa place sur le Tour de France, de­puis son an­nonce de quit­ter l’équipe en fin de sai­son.

« J’ai en­vie d’être cham­pion de France parce que c’est mon rêve et non pas dans la pers­pec­tive du Tour, a­t­il tou­te­fois ex­pli­ qué. Ce­la dit, ne pas être au dé­part du Tour, ce se­rait une grosse dés­illu­sion mais c’est Jean­re­né qui dé­ci­de­ra. »

Na­cer Bou­han­ni se montre moins am­bi­tieux. En tout cas plus pru­dent dans ses dé­cla­ra­tions.

Après avoir souf­fert d’un trau­ma­tisme crâ­nien fin avril après une chute au Tour du York­shire, le lea­der de la for­ma­tion Co­fi­dis « tente de re­trou­ver ses sen­sa­tions en course ».

« Je me sens de mieux en mieux. Il y a un maillot tri­co­lore en jeu, je fe­rai le maxi­mum, avance­t­il. Mais je suis res­té un mois et de­mi sans com­pé­ti­tion. Je n’ai au­cune pres­sion. Je n’ai dis­pu­té que trois sprints ces der­nières se­maines, je manque donc de re­pères. »

Les dif­fi­cul­tés de Co­quard chez Di­rect Ener­gie et le manque de re­pères de Bou­han­ni pour­raient donc fa­vo­ri­ser l’autre grand fa­vo­ri, Ar­naud Dé­mare.

Le Pi­card est en grande forme. Cette se­maine il a rem­por­té la se­mi­clas­sique Belge Halle­in­gooi­gem.

DÉMARRE. Un des fa­vo­ris.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.