«L’

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Puy-De-Dôme -

hu­mour est très im­por­tant pour faire pas­ser un mes­sage dé­li­cat et c’est plus sym­pa que de culpa­bi­li­ser les gens. » Les 400 per­sonnes pré­sentes, hier, au ca­si­no de La Bour­boule, ne se sont pas en­nuyées en écou­tant les conseils du chi­rur­gien can­cé­ro­logue Hen­ri Joyeux.

In­vi­té par l’as­so­cia­tion Groupe de ré­flexion sur l’en­fance et la fa­mille (Gref) pour le sa­lon « Pleine San­té » 2017

il a in­sis­té sur la pré­ven­tion nu­tri­tion­nelle et l’ali­men­ta­tion bio de proxi­mi­té avec hu­mour. men­ta­tion en fait par­tie car 80 % des dé­fenses im­mu­ni­taires sont liées à elle. »

Alors vrai­ment, est­ce que je dois man­ger bio ? « La pre­mière des choses est de man­ger des ali­ments de proxi­mi­té et si pos­sible de qua­li­té, c’est­à­dire is­sus de l’agri­cul­ture bio ou rai­son­née, in­dique le pra­ti­cien. On nous a com­pli­qués notre ali­men­ta­tion car l’in­dus­trie veut s’oc­cu­per de nous. Mais lais­sez tom­ber ce­la ! Tout ce que vous disent les pu­bli­ci­tés à la té­lé, il ne faut pas l’ache­ter. On es­saie de nous in­fluen­cer, mais c’est fi­ni d’être des cons… om­ma­teurs. » Une opi­nion très tran­chée et étayée de quelques conseils. de crois­sances, et pri­vi­lé­gier le fro­mage à pâte cuite, une fois par jour. Le pain blanc est aus­si à ban­nir, c’est du sucre et on en fait du gras qui va être sto­cké dans le foie. Il vaut mieux man­ger du pain complet confec­tion­né à par­tir de se­mences de blés an­ciens. Et bien sûr, man­ger plus de vé­gé­taux avec quatre à six fruits frais par jour et des lé­gumes. Au­jourd’hui, notre ali­men­ta­tion est com­po­sée de 80 % de pro­duits ani­maux et 20 % de pro­duits vé­gé­taux, alors qu’il fau­drait que ce soit l’in­verse. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.