Des oeuvres pop-construc­ti­vistes ex­po­sées dans le quar­tier des Forts

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Agglomération - Ex­po­si­tion à voir les sa­me­dis et di­manches, de 14 heures à 19 heures.

An­tho­ny Squiz­za­to (*) ex­pose à la mai­son Moïse, prê­tée par l’as­so­cia­tion des Amis de la Com­man­de­rie où il pré­sente une tren­taine d’aqua­relles, avec ajout d’encre de chine ou huile (*).

Se dé­fi­nis­sant comme « pop­construc­ti­viste », l’ar­tiste se si­tue dans la li­gnée de la pein­ture mi­ni­ma­liste en droite ligne de l’école russe ou « la re­cherche de formes ba­siques et fonc­tion­nelles per­met d’ap­pré­hen­der des formes plus com­plexes ».

Il s’est éga­le­ment ins­pi­ré des nou­velles tech­no­lo­gies, no­tam­ment des pho­tos sa­tel­lites (vues du port de Dun­kerque, d’une plage, d’un aé­ro­port) pour créer des oeuvres qui amènent à s’in­ter­ro­ger sur l’es­pace et le temps.

En s’ins­pi­rant du cu­bisme et du construc­ti­visme, il re­vi­site les construc­tions en bé­ton de Le Cor­bu­sier, que l’on dé­couvre sous des angles nou­veaux. Il se­rait vain de vou­loir plus en dé­tail com­men­ter ce tra­vail qui se dé­couvre mieux dans l’in­ti­mi­té, avec sa propre ima­gi­na­tion.

(*) Ori­gi­naire de Vic­le­comte, plas­ti­cien à temps plein de­puis 2013, il ex­pose ré­gu­liè­re­ment en ga­le­rie à Roanne et Châ­telGuyon. Ses oeuvres ont été pré­sen­tées ailleurs en en France, mais aus­si en Al­le­magne, en An­gle­terre et aux États­unis.

RE­GARD. Mi­ni­ma­listes ou fi­gu­ra­tives, les oeuvres d’an­tho­ny Squiz­za­to offrent des points ori­gi­naux sur le monde.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.