L

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Mag Dimanche -

est ap­puyée contre le coffre d’une voi­ture, dans cette rue qui borde le centre de Lille, corps fluet au sexe in­dé­cis, le vi­sage à de­mi mas­qué par la ca­puche. Sou­dain, peut­être parce que nous ap­pro­chons, elle prend son élan et s’en­fuit.

de­vant elle mais, j’en suis sûre, sans but – juste fuir, s’ar­rê­ter n’im­porte où, pour souf­fler, pour­vu qu’il y ait le moins de monde pos­sible, puis se re­mettre à cou­rir. Bien qu’en pas­sant de­vant nous elle semble nous avoir re­gar­dés, je ne crois pas qu’elle nous ait vus : nous flot­tons sans doute dans une masse in­dis­tincte. Moi je l’ai vue, la très jeune fille noire et maigre dont les yeux m’ont ra­con­té en un éclat fié­vreux la fa­mine, l’em­bar­ca­tion hors d’âge qui me­na­çait de som­brer au pas­sage de la Mé­di­ter­ra­née, les viols, les coups, les nuits de­hors, la peur de cet im­mense in­con­nu au­tour d’elle, le vol des quelques biens qu’elle avait em­por­tés en guise de via­tique, son ar­gent si elle en a ja­mais eu, que sais­je en­core ? sans at­tendre. Même pas la pos­si­bi­li­té de lui don­ner une pièce, comme nous avons pris l’ha­bi­tude de le faire sans cesse dans les villes où l’on ne trouve plus une rue sans ses qué­man­deurs ou sans quelque amon­cel­le­ment de cou­ver­tures et de pa­quets qui si­gnale, sur deux mètres d’as­phalte,

m’a aus­si­tôt rap­pe­lé une autre ren­contre, dans le mé­tro : un gar­çon était as­sis sur un stra­pon­tin, une ca­puche tom­bant sur le vi­sage, et tout en lui, dans son main­tien, ses yeux bais­sés, si­gni­fiait, de fa­çon dé­chi­rante, Ne me re­mar­quez pas. Il ne re­gar­dait rien dans l’es­poir de n’être pas vu. Son sweat­shirt beau­coup trop lé­ger pour l’hi­ver a sou­dain ren­du mon man­teau très lourd et ma tran­quilli­té d’es­prit m’a quit­tée. Si ja­mais j’avais eu des idées ar­rê­tées sur les sans­pa­piers, sa réelle pré­sence ve­nait de les rendre par­fai­te­ment in­si­gni­fiantes. Il était là. Et lui, ce corps in­con­nu abri­tant un es­prit apeu­ré, exi­geait qu’on l’aide, sans ré­flé­chir. Mais com­ment ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.