Troi­sième été le plus chaud de­puis 1923

En août, la tem­pé­ra­ture a été su­pé­rieure aux nor­males sai­son­nières, sou­vent de presque 2 °C

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Météo - Anne Bourges anne.bourges@cen­tre­france.com

Entre ca­ni­cule et ra­fraî­chis­se­ment bru­taux, bien ma­lin qui peut ré­su­mer la mé­téo du mois d’août au­ver­gnat sans les don­nées de Mé­téo France. Mais au fi­nal, oui, il a bien fait un ou deux de­grés de plus que la nor­male en août. Et pour l’été en­tier, c’est une 3e place au clas­se­ment des plus chauds de­puis 1923.

Il a bel et bien fait très chaud, et sou­vent sec, au bi­lan de l’été qui s’achève. Pas de quoi battre de nou­veaux re­cords. Mais l’été 2017 entre bien dans ces deux de­grés sup­plé­men­taires qui servent de socle aux po­li­tiques de lutte contre le ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique.

La sai­son mé­téo­ro­lo­gique, qui com­prend les mois de juin, juillet et août 2017, s’ins­crit même au 3e rang de­puis 1923 dans le Puy­de­dôme (*).

Mais le re­cord de 2003 reste en­core très loin (moyenne à 23,3 °C contre 21,5°C à Cler­mont). Plus pré­ci­sé­ment, cet été, les tem­pé­ra­tures se sont éta­lon­nées entre 1,7 à 2,4 °C au­des­sus des va­leurs moyennes pour la sai­son.

« Cette cha­leur a per­du­ré tant de jour que de nuit, ain­si, les mi­ni­males sont au 2e rang des plus éle­vées après 2003 [été le plus chaud, N.D.L.R.] et au 4e pour les maxi­males de­puis 1947 » ex­plique Na­tha­lie Jo­li­bert, de la sta­tion mé­téo France d’aul­nat.

En août : ca­ni­cule tar­dive et jours frais

Il a en tout cas fait plus chaud que l’été der­nier. Le­quel, avec 2015, fi­gure au top 10 des étés les plus étouf­fants (voir ci­contre).

Le mois d’août a ap­por­té sa contri­bu­tion au phé­no­mène, mal­gré des pé­riodes très fraîches pour la sai­son en dé­but, mi­lieu, et toute fin de mois (17,4 °C au plus chaud de la jour­née le 10 août, et 15 °C per­dus en 48 heures le 31).

Mais une pé­riode de ca­ni­cule tar­dive s’est aus­si ins­tal­lée entre le 22 et le 29 août. Les tem­pé­ra­tures ont grim­pé toute cette se­maine­là pour culmi­ner à 36,3 °C à Issoire, 35,9 °C à Cler­mont…

Cô­té pluies, ce qui ca­rac­té­rise le mois d’août vaut aus­si pour le bi­lan de l’été : les pré­ci­pi­ta­tions se sont très in­éga­le­ment ré­par­ties sur le ter­ri­toire.

Le mois est res­té très sec au nord : avec un gra­dient qui part de 46 mm à Saint­avit ou 55 mm à Saint­ger­vais, pour ar­ri­ver à 149 mm à Saint­an­thème.

Fortes pré­ci­pi­ta­tions pour sau­ver août

Le ré­gime d’orage a ain­si do­té Li­magne et Li­vra­doisFo­rez, en août ­ et no­tam­ment les tout der­niers jours ­ d’un ex­cé­dent plu­vio­mé­trique pou­vant dé­pas­ser 40 % !

Mais, pour août, comme pour l’été en­tier, une grande par­tie nord du dé­par­te­ment reste dé­fi­ci­taire. Ici, l’été fut trop sec.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.