Les avions de chasse se re­font une san­té au mu­sée de Mon­té­li­mar

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - La une - Ju­lien Mo­reau ju­lien.mo­reau@cen­tre­france.com

Vi­site gui­dée au mu­sée eu­ro­péen de Mon­té­li­mar qui par­ti­cipe à une grande ex­po­si­tion à par­tir du 14 oc­tobre, à Aul­nat.

Une col­lec­tion rare de 66 avions qui ont cha­cun leur his­toire

Le mu­sée de l’avia­tion de chasse de Mon­té­li­mar dé­barque à Aul­nat, pour une grande ex­po­si­tion, à par­tir du 14 oc­tobre. Avant l’évé­ne­ment, on vous pro­pose une pe­tite vi­site gui­dée dans la Drôme.

L a guerre froide, la guerre du Viêt­nam, la Se­conde Guerre mon­diale… dès les pre­miers pas ef­fec­tués dans le mu­sée de l’avia­tion de chasse de Mon­té­li­mar, le vi­si­teur est im­mé­dia­te­ment pro­je­té dans l’his­toire mi­li­taire. Des ob­jets rares, de col­lec­tion, par­fois même ou­bliés. Et pour­tant bien réels, de­vant les yeux.

Ces avions de chasse re­trouvent une se­conde vie, ici, par la mi­nu­tie et la pas­sion de bénévoles. Dans l’ate­lier, on re­tape, on re­peint, on bi­chonne, on donne de l’amour à ces ma­chines d’un autre temps mais qui l’ont mar­qué, à une époque ou à une autre.

Les noms de ces gloires pas­sées tour­billonnent dans les es­prits. OV­10 Bron­co, Po­tez 58, Mi­rage IV…

Les voir gran­deur na­ture est as­sez im­pres­sion­nant. Cette sa­ga de l’air dure de­puis trente ans ! Aux pré­mices du mu­sée, un pi­lote de chasse à la re­traite : « Il s’était dit : “Soit je fais une col­lec­tion de timbres, soit une col­lec­tion d’avions”. Il a choi­si la deuxième op­tion », ra­conte le pré­sident de l’as­so­cia­tion, Alain Bes. Ici, ce n’était qu’un champ d’herbe en­tou­ré de grillage à cô­té de l’aé­ro­drome. Il y a eu un avion, puis deux… » Au­jourd’hui, le mu­sée en a 66. Pour une as­so­cia­tion qui compte dé­sor­mais 80 membres.

Le pre­mier avion, le Das­sault Fla­mant 312 n° 228, est ra­pa­trié de­puis la base de Châ­teau­dun. Quelques mois plus tard, l’ou­ra­gan n° 214, ré­cu­pé­ré à ToursSo­ri­gny, est le pre­mier avion de chasse de la col­lec­tion. Plu­sieurs di­zaines d’autres sui­vront.

Mais com­ment font ces pas­sion­nés d’avia­tion pour dé­ni­cher et faire ve­nir ces gros cou­cous ? « Ils pro­viennent de dons, de prêts, ou nous les ache­tons », ex­plique Alain Bes. Cer­tains ont pas­sé une tren­taine d’an­nées de­hors ou crou­pis­saient dans des parcs à épaves. Pour les faire ve­nir, « c’est un ac­cord avec les mi­nis­tères de la Dé­fense des pays concer­nés. Ils sont à nous tant qu’on les garde. Si­non, ils re­viennent dans leur pays d’ori­gine ».

Dé­mon­tage, ra­pa­trie­ment, re­mon­tage. Un tra­vail ti­ta­nesque. À la dé­me­sure de ces avions de chasse. Mais le jeu en vaut la chan­delle. Au­jourd’hui, le pe­tit mu­sée de Mon­té­li­mar est de­ve­nu grand et ac­cueille chaque an­née en­vi­ron 14.000 vi­si­teurs.

Chaque avion a une his­toire à ra­con­ter. Le plus vieux pen­sion­naire du mu­sée est un DC 3. « Il lar­guait les pa­ra­chu­tistes sur les plages de Nor­man­die avant le dé­bar­que­ment », ex­plique Alain Bes. Tan­dis que le Mi­rage IV, « vou­lu par de Gaulle », trans­por­tait la bombe ato­mique.

Ré­gu­liè­re­ment, cer­tains de ces mo­dèles par­ti­ci­ pent à des mee­tings, dans toute la France et toute l’eu­rope. « Nous fai­sons entre quinze et vingt mee­tings par an. »

Dans quelques jours, le mu­sée eu­ro­péen de l’avia­tion de chasse fe­ra le voyage jus­qu’à l’aé­ro­port d’aul­nat. His­toire de faire par­ta­ger sa pas­sion de l’avia­tion.

COL­LEC­TION. Il faut entre trois et six mois pour res­tau­rer un avion. Le mu­sée de Mon­té­li­mar pos­sède son propre ate­lier pour les bi­chon­ner. PHO­TOS RÉ­MI DUGNE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.