1.400 mo­tards en co­lère à Cler­mont

Quelque 1.400 mo­tards ont ma­ni­fes­té leur co­lère, hier, à Cler­mont­fer­rand Les mo­tards en ont ras-le­bol et ont dé­ci­dé de le faire sa­voir, hier, à Cler­mont-fer­rand. Dans leur vi­seur, la li­mi­ta­tion de la vi­tesse à 80 km/h mais pas seule­ment.

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - La Une - Ré­mi Pi­ro­nin

«La goutte d’eau qui fait dé­bor­der le vase ». Voi­là comment les mo­tards en co­lère pré­sentent l’abais­se­ment de la vi­tesse à 80km/h sur les routes se­con­daires à double sens.

Ren­dez­vous était don­né, hier à 14 heures, place du 1er­mai à Cler­mont­fer­rand. Mal­gré la pluie, 1.400 par­ti­ci­pants (en­vi­ron 1.200 mo­tos et quelques di­zaines de voi­tures) ont ré­pon­du à l’ap­pel de la Fé­dé­ra­tion des mo­tards en co­lère (FFMC) avec l’ap­pui de 40 mil­lions d’au­to­mo­bi­listes.

« Cha­cun est res­té sur ses po­si­tions mais ça va être à eux de re­cu­ler »

Plus ques­tion de s’éloi­gner de la mé­tro­pole cler­mon­toise, comme ce­la a été le cas lors de la der­nière ma­ni­fes­ta­tion en fé­vrier der­nier, les mo­tards vou­laient être vi­sibles. Ça a été le cas avec un par­cours de plus de 20 ki­lo­mètres pas­sant par la pré­fec­ture et la place de Jaude (*). Le tout pour dé­non­cer la me­sure d’abais­se­ment de la vi­tesse mais pas seule­ment. « Au­de­là de la ques­tion des 80 km/ h, c’est un ras­le­bol gé­né­ral des mo­tards, ex­plique Lu­do­vic De­sain­tu­sage, membre de la FFMC 63. Sur les 18 me­sures que le gou­ver­ne­ment a an­non­cées au Co­mi­té in­ter­mi­nis­té­riel de la Sé­cu­ri­té rou­tière (CISR), toutes sont ré­pres­sives. Nous vou­lons plus de pré­ven­tion, de for­ma­tion et de meilleures in­fra­struc­tures routières. »

Point d’orgue de la ma­ni­fes­ta­tion, les mo­tards ont dé­po­sé deux ban­de­roles sur les portes de la pré­fec­ture dans une am­biance as­sour­dis­sante : « Oui, à une vraie po­li­tique de sé­cu­ri­té rou­tière » et « 80, à quoi bon ? ». Pré­fec­ture où a été re­çu JeanMi­chel Besse, co­or­di­na­teur de la fé­dé­ra­tion du Puy­de­dôme, peu de temps avant le dé­part. « Nous n’avons au­cune le­çon à re­ce­voir du Pre­mier mi­nistre qui nous sort des me­sures ma­thé­ma­tiques in­jus­ti­fiées, gronde­til. Le di­rec­teur de ca­bi­net du pré­fet a été à l’écoute, il nous a don­né ses ar­gu­ments, qui sont ceux du gou­ver­ne­ment, et nous avons don­né les nôtres avec les taxis et les am­bu­lan­ciers. Cha­cun est res­té sur ses po­si­tions mais ça va être à eux de re­cu­ler. Il y a eu plus de 130 ma­ni­fes­ta­ tions en France de­puis l’an­nonce. Ce sa­me­di, il y en a en­core soixante de plus et il y en au­ra en­core tant que ces me­sures ne se­ront pas re­pous­sées. »

La pro­chaine jour­née de jour­née d’ac­tion est pré­vue le 5 mai dans le Puy­de­dôme.

(*) Se­lon la pré­fec­ture, un bles­sé lé­ger est à dé­plo­rer : une per­sonne a été ac­ci­den­tel­le­ment ren­ver­sée par une mo­to du cor­tège. Elle a été trans­fé­rée au CHU pour des exa­mens com­plé­men­taires mais sans gra­vi­té a prio­ri.

PHO­TO RE­NAUD BALDASSIN

PRÉ­FEC­TURE. Point d’orgue d’un par­cours de plus de 20 ki­lo­mètres, les mo­tards en co­lère ont fait un ar­rêt de­vant la pré­fec­ture.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.