L’équa­tion de l’arche de Noé

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Chroniques - Ga­vin’s Cle­mente Ruiz → Ga­vin’s Cle­mente Ruiz. Il est l’au­teur, entre autres, de J’y suis, j’y reste, une pe­tite an­tho­lo­gie des ex­pres­sions (Albin Mi­chel), et Les coups de foudre qui ont fait l’his­toire (La librairie Vui­bert).

Pour pu­nir les hommes de leur bê­tise, Dieu en­traî­na le Dé­luge. Mais pour sau­ve­gar­der une trace des es­pèces, ordre fut don­né à Noé de faire en­trer deux re­pré­sen­tants, mâle et fe­melle, de chaque es­pèce ani­male. Mais vous êtes­vous dé­jà de­man­dé à quoi res­sem­blait l’arche de Noé ?

Il est écrit dans la Ge­nèse (6 ; 14, 15 et 16) : « Fais­toi une arche en bois ré­si­neux ; tu la fe­ras en ro­seaux et tu l’en­dui­ras de bi­tume en de­dans et en de­hors. Voi­ci comment tu la fe­ras : trois cents cou­dées pour la lon­gueur de l’arche, cin­quante cou­dées pour sa lar­geur, trente cou­dées pour sa hau­teur. Tu fe­ras à l’arche un toit et tu l’achè­ve­ras une cou­dée plus haut, tu pla­ce­ras l’en­trée de l’arche sur le cô­té et tu fe­ras un pre­mier, un se­cond et troi­sième étage. » (Bible de Jé­ru­sa­lem, éd. Des­clée de Brou­wer). Voi­là pour les plans de construc­tion.

Se­lon dif­fé­rents cal­culs, l’arche au­rait eu une ca­pa­ci­té d’ac­cueil d’un peu moins de 43.000 m3. En sup­po­sant qu’une cou­dée fasse 46 cm, elle me­su­re­rait 137 m de long, 23 m de large et 14 m de haut. En com­pa­rai­son, le na­vire de croi­sière trans­at­lan­tique Queen Eli­za­beth 2 me­sure 293,50 m.

Dur d’ima­gi­ner toutes ces bêtes à l’in­té­rieur. L’autre ques­tion es­sen­tielle reste le nombre exact d’ani­maux à bord. Là, les di­ver­gences af­fluent et une seule chro­nique ne nous per­met­trait pas de ré­soudre l’équa­tion !

Deux re­pré­sen­tants mâle et fe­melle pour sau­ve­gar­der une trace des es­pèces

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.