Pas­cal Gas­tien : « Il fal­lait faire quelque chose »

Pas­cal Gas­tien avait ré­ser­vé une sur­prise à l’ab­bé-des­champs en aban­don­nant (mo­men­ta­né­ment) son or­ga­ni­sa­tion en 4-2-3-1 pour pas­ser en 4-3-3.

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports Football - Di­dier Cros

Du coup, Ré­my Du­gi­mont a re­trou­vé l’aile gauche et Mathias Per­rei­ra Lage a re­cu­lé d’un cran aux cô­tés de Lo­py et d’iglé­sias. Cet ajus­te­ment tac­tique est la consé­quence di­recte de l’ab­sence de Ma­nu Pé­rez, bles­sé contre Nan­cy. À Ajac­cio et contre Niort où il a joué une mi­temps à 10, Cler­mont avait aban­don­né la pos­ses­sion à son ad­ver­saire et n’avait pas réus­si à mettre son jeu de passes en place.

Le coach a vou­lu créer aus­si un pe­tit choc psy­cho­lo­gique. « Le but re­ cher­ché était de ti­tiller le groupe pour lui per­mettre de re­trou­ver de la concen­tra­tion qui nous avait man­qué sur les der­niers matchs. Je sen­tais qu’il fal­lait faire quelque chose. Ce­la ne nous em­pê­che­ra pas de re­ve­nir à ce que l’on fai­sait avant », a com­men­té Pas­cal Gas­tien.

Coup d’es­sai et coup ga­gnant donc même s’il a fal­lu un bon quart d’heure à ses joueurs pour prendre leurs re­pères. « Je ne par­tais pas à l’aven­ture non plus avec les gars que j’ai au mi­lieu où on dis­pose d’un gros vo­lume. Il y avait aus­si les bases de Co­rinne (Diacre) ». Cler­mont évo­luait en ef­fet dans ce dis­po­si­tif en dé­but de sai­son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.