Verre, as­siette et spec­tacle au me­nu

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Clermont Vivre Sa Ville - Max Do­zolme

Le Puy de la Lune, les Au­gustes, les Trois Rai­sins, le Ba­ra­ka, le Ca­veau des anges, Défonce de rire, le Cha­pe­lier to­qué : au­tant de lieux, au­tant d’am­biances dif­fé­rentes !

Si la mé­tro­pole cler­mon­toise est par­ti­cu­liè­re­ment riche en salles de spec­tacle et ins­ti­tu­tions ar­tis­tiques, cer­tains lieux choi­sissent d’unir plai­sirs de la table et de la scène.

Du rire au lard. Défonce de rire a ou­vert ses portes au 34 de la rue Saint­Do­mi­nique, à Cler­mont­Fer­rand, en 2014. Le ca­fé­théâtre pro­pose chaque se­maine une pro­gram­ma­tion va­riée qui va du one­man­show à la co­mé­die en pas­sant par la ma­gie. Le tout s’ap­pré­cie un verre de cock­tail ou d’apé­ri­tif à la main (entre 4 et 6 €) et en dé­gus­tant ta­pas et as­siettes de lé­gumes, de fro­mages et de char­cu­te­rie (entre 6 et 18 €).

Con­certs, co­mé­dies, théâtres… Il y a le choix !

Suc­cès oblige, il est conseillé de ré­ser­ver et de ve­nir une heure avant la re­pré­sen­ta­tion afin de pro­fi­ter d’un pla­ce­ment op­ti­mal.

Le théâtre des Trois Rai­sins, ca­ché rue des 3­Rai­sins à Cler­mont, pro­pose une pro­gram­ma­tion an­nuelle où con­certs de mu­sique clas­sique et re­pré­sen­ta­tions théâ­trales animent les belles ar­cades d’une cave cha­leu­reuse.

Jazz et truf­fade. Le Puy de la Lune, res­tau­rant et ca­veau em­blé­ma­tiques si­tués au 3, rue de la Mi­cho­dière à Cler­mont prouve que la re­cette dî­ner/concert fonc­tionne.

Du swing ma­nouche à la chan­son fran­çaise en pas­sant par le be­bop ou les mu­siques du monde, la pro­gram­ma­tion du club de jazz si­tué sous le bar­res­tau­rant est re­mar­quable. Étan­cher sa soif de concert. Plus ré­cent, Le Ca­veau des anges (21, ave­nue des Pau­lines) est tout au­tant cos­mo­po­lite dans sa pro­gram­ma­tion mal­gré la pré­fé­rence ac­cor­dée aux mu­siques am­pli­fiées (pop, rock, élec­tro, etc.) Ici, le bar donne di­rec­te­ment face à la scène. De la même ma­nière qu’à la Pe­tite Coo­pé (1 rue Serge­Gains­bourg), ici on trinque à table ou en dan­sant et l’on pro­fite de con­certs qui se dé­roulent lit­té­ra­le­ment « de­vant vous ».

Le Ba­ra­ka (12, ave­nue Car­not), quant à lui, n’a pas son pa­reil pour pro­po­ser une pro­gram­ma­tion éclec­tique, lo­cale ou exo­tique. En ef­fet, il est pos­sible de dé­cou­vrir des ar­tistes qui viennent par­fois de loin et pro­fitent d’une tour­née pour se pro­duire à Cler­mont. Le Cha­pe­lier to­qué (2, place Saint­Pierre à Cler­mont) pro­pose éga­le­ment son lot d’ex­po­si­tions et de con­certs de mu­si­ciens du cru.

Lire et dé­gus­ter les Nour­ri­tures ter­restres. La lit­té­ra­ture phi­lo­so­ phique d’An­dré Gide mais aus­si des plats mai­son et une sé­lec­tion im­pres­sion­nante de ca­fés et de thés du monde en­tier.

Tel est le pro­gramme du ca­fé­lec­ture les Au­gustes (5 rue Sousles­Au­gus­tins à Cler­mont), un lieu très vi­vant où, chaque jour de la se­maine, confé­rences, con­certs, ate­liers, ca­fé­dé­bats (phi­lo, es­pa­gnol, al­le­mand, etc.) sont ac­ces­sibles gra­tui­te­ment dans une at­mo­sphère cha­leu­reuse. ■

PHOTO D’ARCHIVES FRAN­CIS CAMPAGNONI

CA­VEAU. Au rez-de-chaus­sée du 3 de la rue de la Mi­cho­dière, le Puy de la Lune ouvre ses portes aux clients épris d’am­biances convi­viales. Au sous-sol, le Ca­veau de la Mi­cho­dière pro­pose une pro­gram­ma­tion mu­si­cale éclec­tique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.