La mai­rie sou­haite in­ter­dire le stationnement le long de l’ave­nue

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Puy-de-dôme Actualité -

Rien, jus­qu’à main­te­nant, n’a eu l’ef­fi­ca­ci­té vou­lue. Les runs sont en­core et tou­jours là, ave­nue Louis-Blé­riot, à Cler­mont-Fer­rand. La « guerre » que le pré­fet avait dé­cla­rée contre cette pra­tique à l’été 2015 est main­te­nant bien loin.

Ni les ra­dars, ni le bar­rié­rage qui a été im­po­sé un temps, ni les ra­len­tis­seurs construits en tra­vers de cet axe n’ont eu l’ef­fet es­comp­té. « Ils ont mo­di­fié leur fa­çon de faire », dé­plore Jé­rôme Go­dard, ad­joint à la sé­cu­ri­té de Cler­mont­Fer­rand.

Pour au­tant, les au­to­ri­tés as­surent n’avoir pas en­core dit leur der­nier mot. Elles en­tendent même trou­ver de nou­veaux angles d’at­taque pour lut­ter contre ce phé­no­mène.

« Nous al­lons prendre un ar­rê­té d’in­ter­dic­tion de stationnement pour que la po­lice puisse agir et faire en­le­ver les vé­hi­cules », ex­plique l’élu cler­mon­tois. Le texte, qui n’est pas en­core éla­bo­ré, de­vrait tou­te­fois en­trer en ap­pli­ca­tion dans un dé­lai re­la­ti­ve­ment court.

La mu­ni­ci­pa­li­té et la pré­fec­ture ré­flé­chissent éga­le­ment au moyen de faire pe­ser sur les run­ners des sanc­tions plus lourdes que d’éven­tuelles amendes. « On a une dif­fi­cul­té à avoir une pro­por­tion entre la dan­ge­ro­si­té que font pe­ser ceux qui se livrent à ces runs et les sanc­tions qu’il y a der­rière, en pra­tique », ren­ché­rit Ni­co­las Du­faud, di­rec­teur de ca­bi­net de la pré­fec­ture du Puy­de­Dôme.

En­fin, de nou­veaux amé­na­ge­ments de la route ne sont pas à ex­clure. ■

« Ils ont mo­di­fié leur fa­çon de faire »

PHOTO D’ARCHIVES PIERRE COUBLE

SPEC­TA­TEURS. Les au­to­ri­tés sou­haitent s’at­ta­quer aux « run­ners » mais aus­si à ceux qui en sont les spec­ta­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.