Les frais de siège payés à Suez passent mal

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Puy-de-dôme Actualité -

L’en­tre­prise Ver­néa a pré­sen­té, cette se­maine, son bi­lan d’ac­ti­vi­té de l’an­née 2017, avec une ligne bud­gé­taire de­ve­nue ha­bi­tuelle, consa­crée aux « frais de siège ».

Créée spé­cia­le­ment pour gé­rer le centre de va­lo­ri­sa­tion des dé­chets au­tour de l’in­ci­né­ra­teur dé­par­te­men­tal, cette fi­liale de Suez a ver­sé 1,355 mil­lion d’eu­ros à sa mai­son mère l’an der­nier. « On est un gros groupe, a jus­ti­fié Thier­ry Ray­naud, di­rec­teur de Ver­néa. Il faut bien payer les ser­vices comp­tables fi­nan­ciers, la re­cherche et dé­ve­lop­pe­ment, etc. etc. » Réplique d’un élu dans un dé­but de brou­ha­ha : « Et les ac­tion­naires aus­si, ce n’est pas la peine de tour­ner au­tour du pot. » La de­mande des élus, pour l’ins­tant non sa­tis­faite, est d’avoir le dé­tail du cal­cul des frais de siège.

Il y a aus­si une charge de 200.000 € pour une « re­de­vance d’image » payée à la mai­son mère. « Avoir le lo­go de Suez ne m’in­té­resse pas, a com­men­té Laurent Bat­tut, pré­sident du Val­tom. Nous avons si­gné une dé­lé­ga­tion de ser­vice pu­blic avec Ver­néa. Le pa­tron de Suez, Phi­lippe Maillard, s’est en­ga­gé à ce que ce­la n’ap­pa­raisse plus. »

Op­ti­mi­sa­tion fis­cale

Do­mi­nique Ade­not, élu de Cler­mont Au­vergne mé­tro­pole, a fait part de son ana­lyse sur le dé­fi­cit an­nuel de Ver­néa de­puis 2013, 3,5 mil­lions cette an­née : « J’ima­gine que cette fi­liale est in­té­grée fis­ca­le­ment avec la mai­son mère, ce qui fait di­mi­ nuer l’im­pôt sur les so­cié­tés de la mai­son mère. Vous maxi­mi­sez les pertes par les amor­tis­se­ments ac­cé­lé­rés et comme dans le même temps le lob­by pa­tro­nal a ob­te­nu une baisse de l’im­pôt sur les so­cié­tés, le jour où vous fe­rez beau­coup de bé­né­fices il y au­ra beau­coup moins d’im­pôts à payer. Donc bra­vo. »

« Je ne vou­drais pas que Ver­néa soit un ou­til d’op­ti­mi­sa­tion fis­cale, a re­bon­di Laurent Bat­tut. La mé­ca­nique fis­cale est bien celle dé­crite par Do­mi­nique Ade­not. » ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.