Le ré­ci­di­viste amné­sique rat­tra­pé par son ADN

■ Un an ferme pour une ten­ta­tive de vol par ef­frac­tion dans une crèche

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Puy-de-dôme Actualité - Sté­phane Bar­noin

Le 29 avril 2017, dans l’après-mi­di, le res­pon­sable d’une crèche de Cha­ma­lières s’aper­çoit qu’une vitre de l’éta­blis­se­ment a été cas­sée. Les lo­caux ont été vi­si­tés, même si rien n’a été dé­ro­bé.

Les po­li­ciers dé­pê­chés sur place dé­couvrent du sang sur un bris de verre. À l’in­té­rieur, sur une ar­moire renversée, une em­preinte pal­maire est éga­le­ment re­le­vée. Les ana­lyses ren­voient dans les deux cas à une seule et même per­sonne : Ka­rim Mal­ki, un Cler­mon­tois au ca­sier ju­di­ ciaire dé­jà noir­ci de trente­deux condam­na­tions, es­sen­tiel­le­ment pour des vols.

Tout semble donc in­di­quer que le tren­te­naire est en­tré dans la crèche par ef­frac­tion. Lui, pour­tant, clame son in­no­cence, ce mar­di, face aux ma­gis­trats cler­mon­tois. « Je me rap­pelle de rien. De rien du tout. Je ne vais pas in­ven­ter pour vous faire plai­sir, je n’ai au­cun sou­ve­nir », mur­mure­t­il d’abord.

En dé­pit de cette mé­moire dé­faillante, le pré­ve­nu re­con­naît fi­na­le­ment s’être trou­vé « à proxi­mi­té » de la crèche ci­blée, bou­le­vard Ber­the­lot. « J’étais dans un parc, juste à cô­té, quand j’ai en­ten­du un bruit de verre cas­sé, re­prend­il. Je me suis ap­pro­ché, j’ai vu que la vitre était ex­plo­sée. Je suis ren­tré à l’in­té­rieur par cu­rio­si­té, mais sans rien prendre. »

In­suf­fi­sant, néan­moins, pour convaincre le re­pré­sen­tant du mi­nis­tère pu­blic. « Je n’ai au­cun doute sur le fait que ce mon­sieur est bien l’au­teur de l’ef­frac­tion. Ses an­té­cé­dents dé­ montrent qu’il est to­ta­le­ment an­cré dans la dé­lin­quance. Il est temps d’y mettre fin », pose Bru­no Fauh, avant de ré­cla­mer deux ans de pri­son ferme.

La re­laxe plai­dée en dé­fense par Me La­loy – « un ca­sier judiciaire ne doit pas consti­tuer une pré­somp­tion de culpa­bi­li­té », in­siste l’avo­cat – n’est pas re­te­nue par le tri­bu­nal. Dé­jà écroué de­puis jan­vier dans une autre af­faire, Ka­rim Mal­ki écope d’un an de pri­son sup­plé­men­taire, as­sor­ti d’un man­dat de dé­pôt. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.