■ QUELQUES DATES

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Saint-nectaire -

XVIe siècle

L’his­toire veut qu’Hen­ri de la Fer­té-Sen­ne­terre, ma­ré­chal de France, ap­por­ta aux alen­tours de 1650 un fro­mage ve­nu de ses terres au­ver­gnates sur la table du roi Louis XIV.

No­vembre 1935

Ab­sent de la clas­si­fi­ca­tion des fro­mages en­tre­prise par le Mi­nis­tère de l’Agri­cul­ture en 1934, le syn­di­cat d’éle­vage et d’amé­lio­ra­tion des pro­duits lai­tiers des can­tons de la mon­tagne de Besse et d’Is­soire voit le jour l’an­née sui­vante. Il fon­de­ra la marque saint-nec­taire en 1947.

Juin 1945

L’aire de fa­bri­ca­tion, à che­val sur le Puy-de-Dôme et le Can­tal, est re­con­nue. Elle se­ra af­fi­née en 1953.

1er dé­cembre 1955

Le saint-nec­taire fer­mier est re­con­nu en ap­pel­la­tion d’ori­gine contrô­lée. Le fro­mage lai­tier le se­ra en no­vembre 1963.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.