Un ar­bitre tou­jours hos­pi­ta­li­sé

Le match de foot­ball a vi­ré au cau­che­mar di­manche

La Montagne (Clermont-Volcans) - - Région - Phi­lippe Suc phi­lippe.suc@cen­tre­france.com

Un jeune ar­bitre de foot­ball du Puy est hos­pi­ta­li­sé de­puis di­manche après avoir été roué de coups sur le ter­rain de La Séauve-surSe­mène.

De­puis di­manche soir, un jeune ar­bitre of­fi­ciel de foot­ball âgé de 24 ans est hos­pi­ta­li­sé au centre hos­pi­ta­lier Émile­Roux au Puy­en­Ve­lay. Son état de san­té est ju­gé sé­rieux. L’homme est ali­té, tou­ché aux jambes et au dos.

À La Séauve­sur­Se­mène, le match, un der­by entre les équipes de La Séauve et Mo­nis­trol­sur­Loire (B), qu’il ar­bi­trait avec deux col­lègues, di­manche après­mi­di, a vi­ré au cau­che­mar au coup de sif­flet fi­nal. L’équipe de Mo­nis­trol­sur­Loire qui me­nait s’est fait re­joindre au score. Le match s’est conclu sur un ré­sul­tat nul 3­3.

Les sup­por­ters mo­nis­tro­liens n’au­raient pas ap­pré­cié. Les trois ar­bitres du match et les dé­lé­gués au­raient été pris à par­tie par des gens dé­chaî­nés.

« Ils étaient une tren­taine à en­va­hir le ter­rain, à crier et à por­ter des coups », com­mente la gor­ ge ser­rée le jeune ar­bitre frap­pé à coup de pied, avec une rare vio­lence, alors qu’il se trou­vait au sol. La vic­time ajoute : « Ils m’ont trai­té de “sale Arabe”. Je n’au­rais ja­mais cru qu’on pou­vait en ar­ri­ver là ».

Les ar­bitres au­raient te­nu tête tant bien que mal à leurs agres­seurs avant de se ré­fu­gier dans les ves­tiaires. Les gen­darmes sont in­ter­ve­nus peu après. Le jeune ar­bitre a été conduit à l’hôpital, en ser­vice neu­ro­lo­gie, ain­si qu’un ar­bitre dé­lé­gué qui est sor­ti le soir même.

À ce jour, au­cune garde à vue n’est in­ter­ve­nue. Les gen­darmes de Saint­Di­dier­en­Ve­lay ont néan­moins en­ten­du plu­sieurs per­sonnes. Les au­teurs des coups se­raient en cours d’iden­ti­fi­ca­tion.

Les mi­li­taires de­vaient re­cueillir la plainte de la vic­time, hier après­mi­di à l’hôpital, où un mou­ve­ment de sou­tien était éga­le­ment at­ten­du. Du cô­té du dis­trict de foot­ball de la Haute­Loire, on pré­fère en­core res­ter dis­cret « et lais­ser le jeune ar­bitre se ré­ta­blir ». Phi­lippe Du­mu­nier, di­rec­teur du dis­trict a été clair : « Si les au­teurs sont des li­cen­ciés, ils se­ront ex­clus à vie du foot­ball. Si ce sont des non­li­cen­ciés, l’af­faire ira au pé­nal ».

Tou­jours se­lon Phi­lippe Du­mu­nier, plu­sieurs dos­siers concer­nant des ar­bitres se­raient à l’ins­truc­tion au dis­trict de la Hau­teLoire. Une ins­truc­tion peut du­rer plus de six mois. Les com­por­te­ments vio­lents sur les ter­rains ne re­pré­sen­te­raient pas plus de 1 % des matchs, sur 2.500 ren­contres.

Mais il s’agit le plus sou­vent de bous­cu­lades, d’in­sultes, d’in­ci­vi­li­tés. Ja­mais de coups et de bles­sures d’une telle gra­vi­té. Du cô­té du club de Mo­nis­trol­sur­Loire, le pré­sident, Fran­çois In­glese, n’a pas sou­hai­té faire de com­men­taires.

Plu­sieurs dos­siers au dis­trict de la Haute­Loire

VIC­TIME. Le jeune ar­bitre sur son lit d’hôpital. À sa de­mande et celle de sa hié­rar­chie, son vi­sage est flou­té pour sa sé­cu­ri­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.