L’art éphé­mère de la sculp­ture sur neige

Le San­cy White Art a réuni douze ar­tistes in­ter­na­tio­naux le week­end der­nier dans la sta­tion Au pied des pistes du MontDore ce week-end, il était pos­sible pour les skieurs d’aper­ce­voir de drôles de sculp­tures sur neige, à l’oc­ca­sion du San­cy White Art.

La Montagne (Clermont-Volcans) - - Puy-de-dôme Actualité - Ju­liette Mo­reau Al­va­rez lo­cale@cen­tre­france.com

Le San­cy White Art re­lève d’une ini­tia­tive de l’as­so­cia­tion No­mad’Art, dont les trois membres sculp­teurs de neige voyagent beau­coup. En La­po­nie, au Ca­na­da ou en­core en Ita­lie, ils ont ren­con­tré tous les par­ti­ci­pants de l’évé­ne­ment, qui ont ac­cep­té de ve­nir pas­ser un bon mo­ment tous en­semble, bé­né­vo­le­ment.

La science-fic­tion et l’air pour thème

Six équipes de deux ar­tistes in­ter­na­tio­naux sont donc ve­nues re­le­ver le chal­lenge pro­po­sé par l’as­so­cia­tion : sculp­ter, du ven­dre­di ma­tin au di­manche mi­di, un bloc de neige de 2,50 m de long sur au­tant de large sur un thème dé­cou­vert… la veille au soir ! Une épreuve d’im­pro­vi­sa­tion ar­tis­tique to­ta­le­ment in­édite pour un sym­po­sium in­ter­na­tio­ nal et pour ces pro­fes­sion­nels : « On ne pou­vait pas pré­pa­rer nos sculp­tures avant, ex­plique Bob, sculp­teur amé­ri­cain de­puis vingt ans à De­troit, dans le Mi­chi­gan. Pas de plans, pas de me­sures, rien ! » Le thème, « L’air et la science­fic­tion », a ins­pi­ré toutes les équipes de ma­nière bien dif­fé­rente : les Ca­ta­lans pro­posent un cham­pi­gnon ato­mique, tan­dis que les Fran­çais sont par­tis sur la créa­tion d’une créa­ture my­tho­lo­gique (entre phé­nix et chi­ mère) en­tou­rée d’une fo­rêt d’orgues. Les équipes es­to­nienne, amé­ri­caine, ca­na­dienne et al­le­mande ne sont bien sûr pas en reste, avec cha­cune une vi­sion bien pré­cise du thème im­po­sé, entre fu­sée, Lune et étoile.

Pas de com­pé­ti­tion entre les concur­rents

Ce sym­po­sium est sur­tout un moyen de faire connaître la sculp­ture sur neige, sou­vent éclip­sée par sa cou­sine sur glace. « C’est aus­si l’oc­ca­sion de ren­con­trer des gens du monde en­tier et de par­ta­ger, se ré­jouit Pierre, sculp­teur près de Gre­noble. On s’amuse en­semble et on échange avec le pu­blic. » Il n’y a donc au­cune com­pé­ti­tion entre les concur­rents, qui tra­vaillent pour la seule pas­sion de cet art éphé­mère. Un suc­cès pour le San­cy White Art, bien ac­cueilli par la sta­tion et les skieurs. « La neige parle plus aux gens que la glace, confie Bob, car on a tous dé­jà tra­vaillé avec ! Même nous, on uti­lise des ou­tils bien plus simples que les sculp­teurs de glace. »

Les créa­tions ont été pré­sen­tées aux va­can­ciers di­manche, mais elles res­tent en­core vi­sibles jus­qu’à ce que le so­leil fasse son oeuvre !

PHOTO RI­CHARD BRUNEL

IM­PRO­VI­SA­TION. Mal­gré une mé­téo pas tou­jours au ren­dez-vous, les sculp­tures ont ra­pi­de­ment pris forme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.