Un prêtre soup­çon­né d’abus sexuels

L’en­quête a été confiée aux gen­darmes de Saint­Flour et Cler­mont­Fer­rand dès le 3 sep­tembre Prêtre du dio­cèse de SaintF­lour de­puis 1996, un ab­bé de 64 ans a été mis en exa­men, hier, pour des faits d’agres­sions sexuelles sur mi­neurs et écroué.

La Montagne (Clermont-Volcans) - - Région Actualité - Da­vid Al­li­gnon

Les scan­dales qui se­couent ac­tuel­le­ment l’Église ca­tho­lique n’épargnent pas le dio­cèse de Saint­Flour. Pla­cé en garde à vue, jeu­di ma­tin, dans les lo­caux de la gen­dar­me­rie de Saint­Flour, l’ab­bé Phi­lippe Pou­zet a été en­ten­du par les en­quê­teurs de la gen­dar­me­rie de Saint­Flour et de Cler­mont­Fer­rand, dans le cadre d’une en­quête pour des faits d’agres­sions sexuelles sur mi­neurs de moins de 15 ans. Des per­qui­si­tions ont éga­le­ment été me­nées à son do­mi­cile.

Quatre vic­times

Hier, au terme de son au­di­tion, il a été dé­fé­ré de­vant le par­quet d’Au­rillac, qui a ou­vert une in­for­ma­tion ju­di­ciaire. Le sexa­gé­naire a en­suite été pré­sen­té à un juge d’ins­truc­tion qui lui a no­ ti­fié sa mise en exa­men. Le juge des li­ber­tés et de la dé­ten­tion lui a si­gni­fié son pla­ce­ment en dé­ten­tion pro­vi­soire. Me Bo­cum, avo­cat du prêtre, a pré­ci­sé : « Je ver­rai avec mon client les suites à don­ner aux dé­ci­sions prises à Au­rillac. »

C’est avec une plainte, dé­po­sée le 3 sep­tembre par les pa­rents des vic­times pré­su­mées, que l’af­faire a été lan­cée. Sur une pé­riode qui reste à dé­ter­mi­ner, le prêtre au­rait abu­sé sexuel­le­ment de quatre filles et gar­çons d’une même fa­mille, au­jourd’hui âgés de 13 à 17 ans. Une fa­mille très pieuse plon­gée dans le désar­roi de­puis ces ré­vé­la­tions. L’ec­clé­sias­tique of­fi­ciait sur la pa­roisse fré­quen­tée par les vic­times jus­qu’alors en­fants de choeur.

Pré­sent dans le Can­tal de­puis sa no­mi­na­tion comme cu­ré en 1996, il avait su ga­gner la confiance des pa­rents qui ac­cep­taient par­fois que leurs en­fants dorment au pres­by­tère. Il avait ain­si of­fi­cié dans les pa­roisses de Saint­Flour, Mas­siac et La­ro­que­brou.

Dès le dé­but de l’af­faire, le prêtre avait été re­le­vé de tout mi­nis­tère et conduit à l’ab­baye de SeptFons, dans le dé­par­te­ment de l’Al­lier, où il était sous la sur­veillance d’autres re­li­gieux.

Une pre­mière en­quête fin 2017

Les soup­çons sur ce prêtre ne datent pas d’hier. Le sexa­gé­naire avait dé­jà fait l’ob­jet d’un si­gna­le­ment, sui­vi d’une en­quête lan­cée fin 2017, après que des cour­riers adres­sés à l’évêque Mgr Grua eurent été trans­mis à la jus­tice.

Dans ce laps de temps, l’ab­bé Phi­lippe Pou­zet avait été « dé­pla­cé » dans une autre pa­roisse du Can­tal, où il exer­çait tou­jours ses fonc­tions. C’est donc cette se­conde en­quête qui a me­né à l’in­ter­pel­la­tion du sus­pect.

Une af­faire qui fait écho aux cas d’abus sexuels qui en­tachent l’Église dans de nom­breux pays. Le pape Fran­çois a d’ailleurs convo­qué l’en­semble des évêques du monde en­tier au Va­ti­can, en fé­vrier pro­chain, pour abor­der la ques­tion de la pro­tec­tion des mi­neurs.

PHOTO D’ILLUS­TRA­TION

SUS­PEN­DU. Dès le dé­but de l’en­quête de gen­dar­me­rie, le prêtre avait été re­le­vé de tout mi­nis­tère.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.