« Chan­ger le re­gard sur le grand âge »

Des bé­né­voles pro­posent leur pré­sence au­près des per­sonnes âgées dans les mai­sons de re­traite Ca­thy Yar­din est pré­si­dente et bé­né­vole de l’ACFA, une as­so­cia­tion puy­dô­moise qui ga­ran­tit le lien so­cial avec les per­sonnes en soins pal­lia­tifs. Dès qu’elle le

La Montagne (Clermont-Volcans) - - Puy-de-dôme Actualité - Fan­ny Gui­né lo­cale@cen­tre­france.com

Dans les cou­loirs de la mai­son de re­traite, à Royat, Ca­thy Yar­din pour­rait s’ap­pa­ren­ter à un proche d’un ré­sident ou à quel­qu’un du per­son­nel tant elle semble connaître les lieux comme sa poche. Seul son badge ac­cro­ché à sa robe et in­di­quant so­bre­ment « Ca­thy, bé­né­vole ACFA » la dé­marque. Comme à son ha­bi­tude, la re­trai­tée a mi­nu­tieu­se­ment pré­pa­ré son après­mi­di « d’ac­com­pa­gne­ments ». Pré­si­dente de l’as­so­cia­tion laïque Au­vergne Cler­mont­Fer­rand ac­com­pa­gne­ments, elle in­ter­vient ici une fois par se­maine pour ap­por­ter une pré­sence, une oreille aux ré­si­dents sou­vent iso­lés.

Mi­che­line est la pre­mière à avoir sa vi­site ce mer­cre­di. « Com­ment ça va au­jourd’hui ? »

Au­cun su­jet n’est évi­té

Al­lon­gée dans son lit, la ré­si­dente at­tend qu’une aide­soi­gnante vienne la le­ver. « C’est tou­jours à 15 heures », sou­rit­elle. La conver­sa­tion s’en­chaîne, les deux femmes évoquent la mé­téo, le pia­no du rezde­chaus­sée où Mi­che­line « joue des valses », les dou­leurs aus­si. Des élé­ments de sa vie que Ca­thy s’at­tache à se sou­ve­nir, pour la pro­chaine fois. Après quelques mi­nutes, la bé­né­vole se re­tire, re­mer­cie la ré­si­dente de son ac­cueil et lui dit « À bien­tôt ». « Je n’évite au­cun su­ jet si c’est eux qui font le pre­mier pas pour en par­ler », mur­mure Ca­thy après avoir re­fer­mé la porte. La ma­la­die, la mort, tout est évo­qué sans ta­bou, sans ju­ge­ment. Pour­tant, Ca­thy s’oblige à prendre du re­cul à chaque ren­contre. « Il ne faut pas ar­ri­ver avec des pro­jets comme “Je veux la rendre heu­reuse ou la conso­ler”. Le risque, c’est que l’on s’at­tache trop et que l’on ou­blie pour­quoi on fait ces ac­com­pa­gne­ments. »

Son che­min se pour­suit dans la chambre de Re­née. « À chaque fois que je vous vois, vous êtes tou­jours très belle », com­mence la bé­né­vole, ce qui fait rire aux éclats la ré­si­dente. Pen­dant trente mi­nutes, Re­née évo­que­ra à son tour ses sou­ve­nirs de voyage, ses soi­rées « scrabble » à la mai­son de re­traite avec son amie, les nou­velles de ses pe­tits­en­fants en photo à cô­té du lit. Ca­thy, elle, res­te­ra dis­tante tout en étant in­ti­miste, un fin mé­lange qu’elle sait bien gé­rer.

La di­rec­trice de l’Ehpad le re­con­naît, ces ac­com­pa­gne­ments, qui ne se sub­sti­tuent pas à l’équipe mé­di­cale, per­mettent « d’ac­cor­der du temps à l’in­di­vi­dua­li­té là où les éta­blis­se­ments ne peuvent sou­vent faire que du col­lec­tif ». Ces vi­sites sont de­ve­nues une bouf­fée d’air pour de nom­breux ré­si­dents.

Et pour Ca­thy, « un es­poir de faire chan­ger le re­gard sur le grand âge » : « Je ne vois plus des per­sonnes ma­lades ou âgées, seule­ment des gens qui ont be­soin qu’on leur ac­corde de l’at­ten­tion. » Un en­ga­ge­ment fort qui pour­rait bien être en pé­ril si son as­so­cia­tion ne réunit pas la somme né­ces­saire pour pour­suivre son ac­tion (voir notre édi­tion du 16 juillet). « Les bé­né­voles ont l’obli­ga­tion de se réunir chaque mois avec un psy­cho­logue pour évo­quer les ac­com­pa­gne­ments. Et nous n’avons pas les moyens de fi­nan­cer les ho­no­raires du spé­cia­liste… » La cam­pagne de fi­nan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif en­ga­gée par l’as­so­cia­tion se dé­roule jus­qu’au 30 sep­tembre. Ca­thy Yar­din es­père qu’elle abou­ti­ra. « Ce se­rait une belle avancée pour la con­si­dé­ra­tion de la fin de vie. »

Une bouf­fée d’air pour les ré­si­dents

➔ In­fos. Sur ac­fa63.net ou au 06.09.28.49.29. Pour ai­der l’as­so­cia­tion, : http://fr.ulule.com/ac­faac­com­pa­gne­ment/

PHOTO FRANCK BOILEAU

BÉ­NÉ­VO­LAT. Ca­thy Yar­din, pré­si­dente et bé­né­vole de l’ACFA, rend vi­site aux ré­si­dents des Ehpad.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.