Un autre pa­tri­moine puy­dô­mois à fê­ter

Voi­là long­temps que la Course des Vol­cans a ga­gné sa re­con­nais­sance. Cette an­née, ils sont en­core des cen­taines à s’être don­né ren­dez-vous, au pied du puy de Dôme, pour dis­pu­ter ce clas­sique de la course na­ture. Six épreuves, dont le 12 km et le 25 km, de

La Montagne (Clermont-Volcans) - - Sports Auvergne - Jean-Phi­lippe Béal

Un vé­ri­table élé­ment fort de pa­tri­moine, une phi­lo­so­phie très na­ture, non pas un mais des clas­se­ments : « Les Vol­cans », comme on l’ap­pelle dans le mi­lieu des ama­teurs de course à pied sa­luant l’emblème, ou des courses à la chaîne, sur et entre les puys, et une re­con­nais­sance sans faille.

De fait, à la tête de­puis plus de qua­rante ans d’une ini­tia­tive de­ve­nue un clas­sique, le CUC Ath­lé­tisme pour­ra en­core comp­ter sur une par­ti­ci­pa­tion consé­quente, de­main, au pied de la gare du Pa­no­ra­mique des Dômes : « On peut es­pé­rer plus de 600 ins­crits, avance ain­si Frantz Der­lich, quelque 200 sur le 25 km et 400 sur le 12 km. »

Et les Pe­tites Bombes

En deux vagues prin­ci­pale, le mag­ma des concur­rents, sous un so­leil es­ti­val de re­tour, s’élan­ce­ra ain­si à l’as­saut de deux tra­cés. Le plus long (25 km, 600 m de dé­ni­ve­lé po­si­tif ) a été « pro­té­gé » à l’iden­tique dans ce qu’il offre de ma­jes­tueux, de va­rié­tés de pay­sages et de dif­fi­cul­tés na­tu­rel­le­ment bien ré­par­ties ....

Le plus court (12 km, 250 m de dé­ni­ve­lé po­si­tif ), en re­vanche, a été re­vi­si­té, ga­gnant un peu plus de dé­ni­ve­lé : « Le dé­part est com­mun avec ce­lui du 25 km, puis le tra­cé bi­furque en di­rec­tion du col de Ceys­sat pour contour­ner le puy de Dôme par l’ouest et re­joindre le fi­nal du 25 km, à par­tir du Tra­ver­sin, avant d’em­prun­ter la grande des­cente de pouz­zo­lane. Soit deux beaux points de vue sup­plé­men­taires », pro­met l’or­ga­ni­sa­teur Frantz Der­lich qui an­nonce, éga­le­ment, le re­tour des « Pe­tites bombes ».

Tou­jours vol­ca­nique, la jeu­nesse trou­ve­ra ain­si de quoi s’ex­pri­mer sur quatre dis­tances ou­vertes aux 6­14 ans, dans une or­ga­ni­sa­tion me­née avec le CUC Loi­sirs.

Chez les plus « âgés », ap­pa­rais­saient dé­jà, hier, les noms de Lor­blan­chet, Hec­quet, sur le 25 km et de Suc, Ve­las­co, Bu­tez, Tor­re­gro­sa, Chevalier­Ga­renne et Bost sur le 12 km… Du beau monde pour la fête, as­su­ré­ment…■

PHOTO ARCHIVES RI­CHARD BRU­NEL

GÉANT. Un clas­sique de fin d’été, une vraie fête de la course na­ture.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.