Les monts, l’eau et les moines

La Montagne (Corrèze) - - Grand Angle -

De­puis la route on aper­çoit un étang, puis deux, mas­qués par les arbres. En tout, quatre étangs de Saint-Syl­vestre et d’Am­ba­zac sont dé­sor­mais pro­té­gés au titre des mo­nu­ments his­to­riques.

Dif­fi­cile d’ima­gi­ner qu’il s’agit des ves­tiges du do­maine de l’ab­baye de Grand­mont. Cet ordre mo­nas­tique, fon­dé là au XIIe siècle, compte jus­qu’à 900 moines et 150 « mai­sons » à tra­vers la France. Les ruines de la mai­son­mère, aban­don­née de­puis la Ré­vo­lu­tion, ont été ra­sées et en­va­hies par la vé­gé­ta­tion.

Mo­dèle. De­puis 2013, des fouilles étu­dient ces ves­tiges de l’ab­baye. Phi­lippe Racinet, res­pon­sable des opé­ra­tions en 2015, ex­plique que « les frères ont pro­cé­dé à des tra­vaux très im­por­tants pour ti­rer du ter­ri­toire qui leur re­ve­nait (près de 900 hec­tares, ndlr) leurs moyens de sub­sis­tance et bien plus en­core. Grâce à un mo­dèle stan­dar­di­sé d’amé­na­ge­ments hy­drau­liques, le ter­ri­toire, ap­pa­rem­ment peu fa­vo­rable à l’homme au dé­part, est de­ve­nu pour­voyeur de res­sources les plus di­verses. »

Ré­seaux. Un ré­seau dense de che­mins bor­dés de mu­rets est amé­na­gé entre les dif­fé­rents points du do­maine et le ré­seau ré­gio­nal. Ter­rasses, mou­lins, ate­liers, ca­naux, pê­che­ries et étangs ja­lonnent les cours d’eau des monts d’Am­ba­zac. Pour Phi­lippe Racinet, « loin de l’image d’une oc­cu­pa­tion qui se se­rait gé­né­rée de ma­nière spon­ta­née aux abords de l’ab­baye, les sources écrites et l’ar­chéo­lo­gie ren­voient l’image d’un es­pace ur­bain ou se­mi­ur­bain or­ga­ni­sé se­lon un sché­ma ex­trê­me­ment struc­tu­ré et gé­ré mi­nu­tieu­se­ment. » ■

Ces étangs à l’al­lure sau­vage sont les ves­tiges d’« un es­pace ur­bain », « un sché­ma ex­trê­me­ment struc­tu­ré » PHI­LIPPE RACINET. Ar­chéo­logue à Grand­mont en 2015

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.