Une star rend hom­mage à Star­ma­nia

Fa­bienne Thi­beault qui vient sou­vent en Li­mou­sin se­ra le 9 juin en Creuse pour un spec­tacle

La Montagne (Corrèze) - - Limousin - Vir­gi­nie Mayet vir­gi­nie.mayet@cen­tre­france.com

« Pour le pu­blic, je suis un peu l’am­bas­sa­drice de Star­ma­nia .» FA­BIENNE THI­BEAULT Chan­teuse

“C’est une oeuvre qui, évi­dem­ment, m’a per­son­nel­le­ment beau­coup mar­quée mais a aus­si beau­coup mar­qué l’his­toire de la co­mé­die mu­si­cale. »

Après avoir été la voix off de la Fresque de Bri­diers l’an pas­sé, Fa­bienne Thi­beault re­vient à La Souterraine (Creuse) le 9 juin pour don­ner un spec­tacle avec sa troupe afin de fê­ter les 40 ans de Star­ma­nia.

■ Pou­vez-vous nous ra­con­ter la ge­nèse de votre ve­nue à La Souterraine ? L’an pas­sé j’ai par­ti­ci­pé à la Fresque de Bri­diers. Quand je suis ve­nue es­sayer des cos­tumes, ren­con­trer le maire, je suis pas­sée de­vant le centre cultu­rel et on me dit c’est le centre Yves­Fu­ret. Je dis : “c’est drôle mon in­gé­nieur du son s’ap­pelle Willy Fu­ret.” Je l’ap­pelle : “Je viens de pas­ser de­vant le centre cultu­rel Yves­Fu­ret” et il me dit : “Oui c’est mon père !” Donc aux ma­nettes du spec­tacle en hom­mage à Star­ma­nia le 9 juin pro­chain, il y au­ra le fils de l’an­cien maire de La Sou­ ter­raine. Je trouve que c’est as­sez jo­li comme image.

■ Vous fê­tez éga­le­ment un an­ni­ver­saire cette an­née ? Nous fê­tons les 40 ans de la sor­tie du pre­mier al­bum de Star­ma­nia. Cet opé­ra rock de Mi­chel Ber­ger et Luc Pla­mon­don dans le­quel j’ai par­ti­ci­pé à tra­vers le rôle de la ser­veuse au­to­mate Ma­rie­Jeanne. J’ai la chance que ce soit tou­jours la même ver­sion qui tourne à la ra­dio. Pour le pu­blic, je suis mar­quée par Sta­ma­nia et je suis un peu son am­bas­sa­drice. Mal­heu­reu­se­ment, nous avons per­du Da­niel Ba­la­voine, France Gall, Mi­chel Ber­ger. Diane Du­fresne est au Qué­bec et fait autre chose. Na­nette Work­man aus­si. Il ne reste que moi en­core ac­tive et dans la créa­tion…

■ Que re­pré­sente Star­ma­nia ? C’est une oeuvre qui évi­dem­ment m’a per­son­nel­le­ment beau­coup mar­quée mais a aus­si beau­ coup mar­qué l’his­toire de la co­mé­die mu­si­cale. Parce que c’est vrai­ment la pre­mière grande co­mé­die mu­si­cale fran­co­phone mo­derne qui a ou­vert la porte à toutes les autres. C’est aus­si une oeuvre fon­da­trice de la col­la­bo­ra­tion fran­co­qué­bé­coise. Luc Pla­man­don est Qué­bé­cois, tout comme une par­tie de la troupe. Ça a mar­qué donc l’his­toire de la fran­co­pho­nie d’une part et de la mu­sique d’autre part parce que c’est une oeuvre qui n’a pas vieilli.

■ Comment ex­pli­quer que cette co­mé­die mu­si­cale ait aus­si bien tra­ver­sé les époques et les gé­né­ra­tions ? Tout le monde re­marque en­core au­jourd’hui la to­tale mo­der­ni­té des thèmes abor­dés. Des thèmes qui, il y a qua­rante ans, étaient pré­mo­ni­toires et sont en­core d’ac­tua­li­té. On pense à la mon­tée de la vio­lence dans les ban­lieues, au re­fus de vieillir, à la soif d’ab­so­lu. Quand Ma­rieJeanne chante le Monde est stone c’est une re­cherche d’ab­so­lu. Au­jourd’hui on vit dans une époque de to­tal ab­so­lu. C’était aus­si la pre­mière fois à l’époque qu’on par­lait d’ho­mo­sexua­li­té de fa­çon ou­verte et nor­male.

Star­ma­nia parle aus­si de mé­ga­lo­poles, de ces grandes villes du fu­tur qui sont ac­tuelles au­jourd’hui. Do­nald Trump n’est­il pas ce bu­si­ness­man qui veut de­ve­nir pré­sident… Tout ce dont parle Star­ma­nia est ar­ri­vé au­jourd’hui. L’im­por­tance des mé­dias. Et puis les chan­sons sont res­tées sym­pas. Les mu­siques sont tou­jours dans le coup. Ça swingue, y a des belles bal­lades. La langue de Pla­man­don est une langue to­ta­le­ment ac­tuelle. Et beau­coup de gens qui ont gran­di avec Star­ma­nia l’ont fait connaître à leurs en­fants qui l’ont fait connaître à leur tour à leurs en­fants. Il m’ar­rive d’être ju­ry pour des concours de chant et à cha­ que fois il y a au moins un can­di­dat qui re­prend une chan­son de Star­ma­nia.

■ Pou­vez-vous nous en dire plus sur ce spec­tacle ? J’ai créé ma propre troupe de chan­teurs de­puis quelques an­nées. Des pas­sion­nés de Star­ma­nia. Nous sommes neuf chan­teurs sur scène. De tous les âges. Et j’ai mon­té une sorte de spec­tacle où on re­prend toutes les chan­sons de l’al­bum avec des dan­seurs. J’ai vou­lu que le spec­tacle res­semble à toutes les gé­né­ra­tions de Star­ma­nia. ■

➡ In­fos pra­tiques. Sa­me­di 9 juin à 20 h 30, au centre cultu­rel YvesFu­ret. 2 heures. Ré­ser­va­tion au­près de l’of­fice de tou­risme de La Souterraine : 05.55.89.23.07.

PHO­TO D.R.

AN­NI­VER­SAIRE. Fa­bienne Thi­beault chan­te­ra tous les tubes de ans après la co­mé­die mu­si­cale. Star­ma­nia avec sa troupe le 9 juin au centre cultu­rel Yves-Fu­ret, qua­rante

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.