D’HIER ET D’AU­JOURD’HUI

La Montagne (Corrèze) - - Corrèze -

Évo­lu­tion « De­puis la fin du XIXe siècle, la Corrèze s’est dé­ca­lée de Tulle et sa Ma­nu à Brive, sa val­lée plus ac­ces­sible, son POLT en di­rect avec Pa­ris, et les com­munes alen­tour qui ex­plosent. Et à l’est, il n’y a plus rien… même si on es­saye au­jourd’hui, avec le tou­risme, d’y ra­me­ner de l’ac­ti­vi­té. » Signes à la fois de nou­veau­té et de dis­pa­ri­tion, le che­min de fer et les bar­rages, par­ti­cu­liè­re­ment, ont re­des­si­né une nou­velle Corrèze. « Dans les an­nées 60-70, il fal­lait cou­per avec l’avant, le re­je­ter. Des halles ont été abat­tues, qui ne ser­vaient plus à rien par exemple… Il y a eu du re­nou­veau, mais il a coû­té très cher ». (Pho­to : la gare de Con­fo­lens-Port-Dieu)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.