Ma­le­mort n’est qu’à la moi­tié du gué

Fort d’un suc­cès 31­18 à l’al­ler, l’EVMBO veut confir­mer

La Montagne (Corrèze) - - Sports - Jean-Paul Co­hade jean-paul.co­hade@cen­tre­france.com

Cet après-mi­di (15 heures), Ma­le­mort va li­vrer son se­cond duel avec Or­thez. En bal­lot­tage fa­vo­rable après son suc­cès en 16e de fi­nale al­ler, l’EVMBO sait que la par­tie se­ra ar­due, en Béarn.

Après avoir frap­pé fort, très fort, au match al­ler en s’im­po­sant avec treize points d’avance sur Or­thez (31­18), les Ma­le­mor­tois doivent fi­nir le tra­vail, cet après­mi­di, s’ils veulent voir les 8es de fi­nale de Fé­dé­rale 2.

À 15 heures, sur le ter­rain béar­nais, les ban­lieu­sards bri­vistes de­vront au moins sor­tir la même per­for­mance qu’il y a une se­maine à Ray­mond­Fau­cher. Un match qui a lais­sé des traces dans les rangs cor­ré­ziens.

« Cette se­maine, on a sur­tout été sur la ré­cu­pé­ra­tion. L’al­ler a lais­sé des sé­quelles », ex­plique Sé­bas­tien Zan­net­ti, l’en­traî­neur des avants cor­ré­ziens. Ma­le­mort a donc al­lé­gé son pro­gramme. « On était to­ta­le­ment off lun­di, puis on s’est en­traî­né mer­cre­di et ven­dre­di. On a tra­vaillé des points tech­niques », pour­suit le tech­ni­cien.

Ma­le­mort s’est donc concen­tré sur lui cette se­maine, re­pre­nant ses pe­tites ha­bi­tudes, alors qu’il avait un peu dé­ro­gé à la règle il y a dix jours, en ef­fec­tuant un tra­vail spé­ci­fique à son ad­ver­saire, no­tam­ment sur la touche, qui s’était ré­vé­lé payant.

Ma­le­mort a ain­si soi­gné ses repères cette se­maine, mais il a dû le faire en étant pri­vé de joueurs cadres du groupe.

Alors que Man­teaux (main) et Four­nier (ge­nou) ne se­ront pas de la par­tie cet après­mi­di, dans le pack, c’est Ma­thieu Es­ti­vie qui manque à l’ap­pel, après son car­ton rouge re­çu di­manche der­nier et alors que Da­niel An­ghe­lu­ta est in­cer­tain en rai­son d’une an­gine. Ma­le­mort de­vra donc com­po­ser, et don­ne­ra le but à Jim­my Vil­dieu.

« Quand il a dû bot­ter, c’était cor­rect », sou­ligne Zan­net­ti qui s’at­tend en­core une fois à un gros com­bat de la part d’Or­thez et a mis l’ac­cent sur le sé­rieux en dé­fense pour conte­nir les as­sauts béar­nais.

Plus d’ef­fet de sur­prise

« Avant le match al­ler, on avait res­sor­ti les stats aux joueurs, et elles sont as­sez par­lantes. Chaque fois qu’on a mis de l’en­ga­ge­ment en dé­fense, on a ga­gné. On est une équipe qui aime jouer, donc quand on ré­cu­père des bal­lons, on est ca­pables de faire de belles choses. À l’in­verse, les 20 der­nières mi­nutes du match al­ler, ça a été très dif­fi­cile ». Si Or­thez a pu être sur­pris par l’en­vie et l’en­ga­ge­ment dé­mon­tré par Ma­le­mort la se­maine der­nière « l’ef­fet de sur­prise ne joue­ra plus cette fois ».

La mé­téo ne se­ra pas l’al­lié de Ma­le­mort

Des ab­sences de poids dans les rangs cor­ré­ziens pour ce 16e de fi­nale re­tour

D’au­tant que la mé­téo ne se­ra pas for­cé­ment fa­vo­rable aux Cor­ré­ziens, cet après­mi­di, contrai­re­ment à la manche dis­pu­tée à Ma­le­mort.

Alors qu’on an­nonce de la pluie, comme de­puis le dé­but du week­end, d’ailleurs, Ma­le­mort XV par­ti­ra avec un désa­van­tage cer­tain sur un ter­rain où Or­thez est plus qu’ha­bi­tué à s’im­po­ser. « C’est une équipe qui n’a pas for­cé­ment ga­gné avec beau­coup d’écart chez elle, mais qui s’im­pose tout le temps », pré­vient Zan­net­ti.

Et si l’EVMBO par­vient à conte­nir les as­sauts des « Blanc et Noir », son ma­te­las de treize points ac­quis chez lui pour­rait faire la dif­fé­rence dans l’op­tique d’une qua­li­fi­ca­tion. ■

PHO­TO ELISE BAIERA

CADRE. Ma­le­mort de­vrait être pri­vé d’An­ghe­lu­ta (an­gine) pour ce 16e re­tour. Mais le club pour­ra comp­ter sur Ba­ba Faye en 2e ligne, ain­si que sur Laurent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.