Ge­raint Tho­mas as­sure sur les routes du Tour

La Montagne (Corrèze) - - Sports L'actu Nationale -

Sur les routes du pro­chain Tour de France, le Gal­lois Ge­raint Tho­mas a confor­té sa main­mise sur le Cri­té­rium du Dau­phi­né dans la 6e et avant-der­nière étape qui est ar­ri­vée hier sur les pentes de La Ro­sière, près de la fron­tière ita­lienne.

En pré­lude au Tour, qui em­prun­te­ra un par­cours qua­si iden­tique le 18 juillet, les can­di­dats au po­dium se sont li­vrés à une ré­pé­ti­tion gran­deur na­ture dans une étape ga­gnée par l’Es­pa­gnol Pel­lo Bil­bao. Elle a sou­li­gné les qua­li­tés de des­cen­deur de Ro­main Bar­det et l’opi­niâ­tre­té de l’Ir­lan­dais Dan Mar­tin mais aus­si la force de Tho­mas, en passe de ga­gner pour la pre­mière fois le Dau­phi­né.

Si la for­te­resse Sky a été en­ta­mée (Kwiat­kows­ki et Mos­con no­tam­ment) quand l’équipe AG2R La Mon­diale de Bar­det est pas­sée à l’at­taque dans le col du Pré, loin de l’ar­ri­vée, elle a as­su­ré l’es­sen­tiel.

Tho­mas a été en­tou­ré (Cas­tro­vie­jo et sur­tout Geo­ghan Hart) jus­qu’à 7 ki­lo­mètres de l’ar­ri­vée et au dé­mar­rage du Bri­tan­nique Adam Yates. Il a contrô­lé en­suite Bar­det et Dan Mar­tin sur la par­tie la plus raide de l’as­cen­sion de La Ro­sière avant de les dis­tan­cer ir­ré­sis­ti­ble­ment dans les der­niers hec­to­mètres.

Comme la veille, le Gal­ lois s’est as­su­ré la deuxième place de l’étape, sur les pentes du Pe­tit SaintBer­nard. Il a élar­gi sa marge de sé­cu­ri­té au clas­se­ment gé­né­ral, jus­qu’à 1’29” sur Yates et 2’01” sur Bar­det.

« Hon­nê­te­ment, il n’y avait rien à faire contre lui », a ré­agi Bar­det. « Le Dau­phi­né est aus­si une course de ro­dage, on prend nos re­pères pour le mois de juillet. Ma forme s’amé­liore au fil des jours », s’est conso­lé le Fran­çais, qui est re­mon­té de la 7e à la 3e place du clas­se­ment gé­né­ral.

War­ren Bar­guil s’est lui aus­si re­bif­fé. A la peine de­puis le dé­but du Dau­phi­né, le meilleur grim­peur du Tour 2017 a lan­cé une échap­pée­fleuve de 27 cou­reurs, dès les pre­miers ki­lo­mètres, et a long­temps ré­sis­té.

« Je ne suis pas à la rue, je me pré­pare et je ne de­vrais pas être mal dans le Tour », a­t­il confié. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.