« Très fier de ce qu’on a fait cette sai­son »

Kyle Milling a ti­ré un pre­mier bi­lan de la sai­son écou­lée

La Montagne (Corrèze) - - Sports Basket-ball - M. M.

« On es­père al­ler en­core plus loin la sai­son pro­chaine. » Quelques mi­nutes seule­ment après la dé­faite de son équipe face à Mo­na­co, Kyle Milling n’avait pas la mine des mau­vais jours.

Il re­fu­sait même de par­ler de vé­ri­table dé­cep­tion. « C’est dom­mage qu’on ait cra­qué en deuxième pé­riode mais notre pre­mière mi­temps a été presque par­faite, es­ti­mait l’en­traî­neur li­mou­geaud. Sur les quatre ren­contres, on a presque tout le temps joué les yeux dans les yeux avec le lea­der de la sai­son ré­gu­lière. On n’a ja­mais re­cu­lé face à une équipe pour­tant plus forte phy­si­que­ment. »

Très en vue du­rant les vingt pre­mières mi­nutes de la ren­contre, Mam Jai­teh, lui, af­fi­chait da­van­tage de re­grets : « J’en ai beau­coup. Mo­na­co était une équipe à notre por­tée. Ils étaient pre­nables mais on a eu un trou d’air en deuxième mi­temps et on l’a payé cash. »

« On a pro­gres­sé »

« On avait mis en garde les joueurs dans le ves­tiaire en leur di­sant que Mo­na­co al­lait re­ve­nir avec d’autres in­ten­tions. Après, c’est fa­cile de dire les choses mais c’est plus dur de les mettre en ap­pli­ca­tion… », avouait Kyle Milling avant de ti­rer un pre­mier bi­lan de la sai­son écou­lée.

« Je suis très fier de ce qu’on a fait cette sai­son entre le Top 16 de l’Eu­ro­cup, la qua­li­fi­ca­tion pour la Lea­ders Cup et la qua­trième place de la sai­son ré­gu­lière. Je pense qu’on a pro­gres­sé par rap­port à il y a deux­trois ans. On a com­men­cé à mettre en place une phi­lo­so­phie en lan­çant des jeunes Fran­çais et en les res­pon­sa­bi­li­sant à l’image de Mam Jai­teh ou Axel Bou­teille ce soir (ven­dre­di soir). On veut conti­nuer dans ce sens », as­su­rait l’en­traî­neur li­mou­geaud.

Pour sa pre­mière sai­son sur le banc du Li­moges CSP, Kyle Milling a at­teint tous les ob­jec­tifs du club. De bons dé­buts qui de­vraient rendre le pu­blic li­mou­geaud en­core plus exi­geant. Mais ven­dre­di soir, le coach ne vou­lait sans doute pas y pen­ser, il avait seule­ment « be­soin de va­cances ». Comme tout le monde. ■

AM­BI­TIEUX. Kyle Milling sait que le pu­blic li­mou­geaud at­ten­dra en­core plus la sai­son pro­chaine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.