Mo­bi­lier de Clai­re­fon­taine : tout doit dis­pa­raître

En­chères

La Montagne (Corrèze) - - Sports Limousin - Franck Thé­bault

À l’ap­proche de la Coupe du monde en Rus­sie, c’est une autre par­tie qui va se jouer à Pa­ris, au­jourd’hui di­manche : une vente aux en­chères d’ob­jets de la ré­si­dence des Bleus, à Clai­re­fon­taine-en-Yve­lines.

Le billard du sa­lon des joueurs, sur le­quel Zi­né­dine Zi­dane, Thier­ry Hen­ry, Fa­bien Bar­thez et de nom­breux Bleus se sont exer­cés. Des ca­na­pés et fau­teuils qui ont ac­cueilli Hu­go Llo­ris, An­toine Griez­mann, Paul Pog­ba et autres in­ter­na­tio­naux, entre matches et en­traî­ne­ments. Des cli­chés sé­pia ou cou­leur de toutes les époques ra­con­tant l’his­toire des Bleus.

« Une va­leur af­fec­tive im­por­tante »

Au to­tal, près de 250 lots. C’est un pe­tit bout de l’équipe de France de foot­ball, de son pas­sé, qui va par­tir aux en­chères, au­jourd’hui.

Après un lif­ting des lieux, amé­na­gés dans un style plus mo­derne, entre fin 2017 et dé­but 2018, le mo­bi­lier et dé­cor du châ­teau de Clai­re­fon­taine­en­Yve­lines sont mis en vente pour une bonne cause. « Même s’ils sont de très belle qua­li­té, ce ne sont pas des ob­jets de luxe. Mais ils ont tous une va­leur af­fec­tive im­por­tante », sou­ligne Maître Eric Pillon, com­mis­sai­re­pri­seur char­gé des opé­ra­tions.

Les sou­ve­nirs que ces ob­jets de la ré­si­dence des Bleus ra­vivent, les émo­tions qu’ils ins­pirent, pour­raient at­ti­rer les ache­teurs. Avoir chez soi des chaises dans les­quels les cham­pions du monde 1998 se sont as­sis, pour cer­tains, ça n’a pas for­cé­ment de prix. « C’est un peu comme pos­sé­der un sty­lo avec le­quel Mar­cel Proust a écrit », glisse Eric Pillon.

Des pho­tos ori­gi­nales et uniques

Les es­ti­ma­tions ef­fec­tuées, entre 50 € pour une table basse et 3.000 € pour une acry­lique de l’ar­tiste Jo­fo Du­plan­tier, sont as­sez faibles. Mais les en­chères risquent de vite mon­ter.

Ça de­vrait être le cas pour les pho­tos sous cadre, la plus veille da­tant de 1923. « Ce sont qua­si­ment toutes des ti­rages ori­gi­naux de la Fé­dé­ra­tion (fran­çaise de foot­ball) qu’on ne re­trouve pas ailleurs. Elles ont un vrai ca­chet », af­firme Maître Pillon.

Jo­sé­phine Ba­ker don­nant le coup d’en­voi d’un match en 1953. Just Fon­taine en­tou­ré de co­équi­piers cé­lé­brant une vic­toire face à l’Ir­lande lors de la Coupe du monde 1958 en Suède. Mi­chel Pla­ti­ni et Ray­mond Ko­pa côte à côte à l’oc­ca­sion du Mon­dial 1978. Zi­né­dine Zi­dane sau­tant dans les bras de Fa­bien Bar­thez après la séance de tirs au but du quart de fi­nale France ­ Ita­lie en 1998. Les cli­chés ra­content les aven­tures des Bleus sur le ter­rain et en de­hors. Il y a en pour tous les goûts. Et peut­être toutes les bourses… ■

AMÉ­NA­GE­MENT. Les ca­na­pés, fau­teuils ou cadres en­core en place, l’an pas­sé, dans le sa­lon des Bleus, sont mis en vente.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.