Don­cic : un ga­min de 18 ans en route vers les étoiles

La Montagne (Creuse) - - Sports Basket-ball -

S’il a été bou­dé par quelques grands noms, l’Eu­ro 2017 au­ra vu dé­bou­ler une fu­ture star sur la scène du bas­ket eu­ro­péen, le Slo­vène Lu­ka Don­cic, un des grands ar­ti­sans de l’as­cen­sion de son pays en fi­nale, à 18 ans seule­ment.

« Sa li­mite, c’est le ciel. Il a tout pour de­ve­nir un joueur spécial. Bien­tôt, il se­ra en NBA et j’es­père qu’il tom­be­ra dans une fran­chise qui s’oc­cupe bien des jeunes », a dit son en­traî­neur, le Serbe Igor Ko­kos­kov, après l’ex­ploit réus­si contre l’Es­pagne (92­72), jeu­di en de­mi­fi­nale.

Contre les te­nants du titre, le grand blond au vi­sage ju­vé­nile a frô­lé le triple­double : 11 points, 12 re­bonds et 8 passes dé­ci­sives. Et il n’en était pas à son coup d’es­sai. Au match pré­cé­dent, face à la Let­to­nie, il avait ins­crit 27 points et prit 9 re­bonds. Des per­for­mances dignes d’un MVP, in­croyables pour un « tee­na­ger ».

Les pre­miers à le re­pé­rer ont été ceux du Real Ma­drid, qui l’ont fait ve­nir à l’âge de 13 ans de sa ville na­tale de Lju­bl­ja­na dans la ca­pi­tale es­pa­gnole.

Trois ans plus tard, après avoir sur­vo­lé toutes les com­pé­ti­tions de jeunes, il fai­sait ses dé­buts dans l’équipe pre­mière, à 16 ans et deux mois. Au­cun joueur n’avait por­té le maillot blanc aus­si tôt.

At­ten­du en NBA l’an pro­chain

De­ve­nu un élé­ment important de l’équipe ma­dri­lène, Don­cic a été élu meilleur jeune de l’Eu­ro­ligue la sai­son der­nière.

Il de­vrait quit­ter l’Es­pagne dès l’an­née pro­chaine pour la NBA, où il est at­ten­du très haut dans la pro­chaine draft, cer­tains disent même à la pre­mière place.

Il faut dire que le jeune homme a vrai­ment tout d’un fu­tur ca­dor. Grand (2,01 m), cos­taud, in­tel­li­gent, adroit, il est à la fois sco­reur, re­bon­deur et pas­seur. Uti­li­sé au poste d’ar­rière en sé­lec­tion, il peut aus­si être me­neur de jeu, ai­lier et même in­té­rieur pour dé­pan­ner.

« C’est le meilleur, et pas seule­ment le meilleur de son âge, le meilleur entre 18 et 25 ans. Il joue avec une énorme confiance, il est in­croyable », a dit son men­tor, le me­neur Go­ran Dra­gic.

PRO­DIGE. Ce jeune ta­lent de­vra confir­mer l’an­née pro­chaine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.