La­croix de re­tour aux sources

Tulle re­çoit Châ­tel­le­rault de­main (19 h)

La Montagne (Creuse) - - Sports Limousin - Pas­cal Gou­my

Après dix an­nées de contrats pros en Al­le­magne et au Luxem­bourg, Ké­vin La­croix est de re­tour en Cor­rèze pour rai­sons fa­mi­liales. Tant mieux pour le Tulle Foot Cor­rèze.

Re­cru­ter un ex­joueur pro­fes­sion­nel. Tel est le tour de force réus­si cet été par les di­ri­geants du Tulle FC avec la si­gna­ture de Ke­vin La­croix.

Pas­sé par l’Al­le­magne (Ein­tracht Treves) et le Luxem­bourg (Fola Esch, Club Union et FC Swift Hes­pe­range), ce Gua­de­lou­péen sort de 10 ans chez les pros.

Pour lui, tout a com­men­cé, il y a pile dix ans, à Brive. « Je suis né à La Ga­renne Co­lombes. Je suis ar­ri­vé en Li­mou­sin en sui­vant mon père, qui a été lui­même joueur pro­fes­sion­nel au Pa­ris FC, à Li­ moges et à Brive. À la fin de ma der­nière sai­son à Brive, mon agent m’a ai­guillé sur l’Al­le­magne », confie ce­lui qui fête, ce ven­dre­di, ses 23 ans.

Foot­bal­leur pro­fes­sion­ nel, ce­la ne dure qu’un temps. Ke­vin La­croix le sa­vait et avait pré­pa­ré sa re­con­ver­sion. « J’avais en­vie de construire autre chose. J’avais re­pris une li­cence en fi­nances en al­ter­nan­ ce », pour­suit ce­lui qui tra­vaille au­jourd’hui dans une agence ban­caire à Egle­tons.

Re­ve­nu en Cor­rèze pour se rap­pro­cher à la fois de sa mère et de ses deux fils, Ké­vin La­croix a lo­gi­que­ment choi­si Tulle, la lo­co­mo­tive du foot­ball cor­ré­zien. « Le ni­veau est in­té­res­sant et j’ai été sé­duit par le pro­jet du club. J’ai un bon fee­ling avec le coach », ajoute le dé­fen­seur cen­tral, qui peut aus­si jouer mi­lieu, voire la­té­ral gauche si be­soin.

Sa di­men­sion ath­lè­tique est un plus pour le TFC. Mais Ké­vin La­croix n’est pas du genre à ti­rer la cou­ver­ture à lui. Il pré­fère mi­ni­mi­ser son im­pact pour va­lo­ri­ser le col­lec­tif. « Tous les joueurs sont im­pli­qués et ap­pli­qués dans le pro­jet de jeu. Et ils ai­me­raient bien connaître autre chose que le Ré­gio­nal 1. »

Mais pas ques­tion pour ce­lui qui compte six sé­lec­tions avec l’équipe de Gua­de­loupe de par­ler de mon­tée. « On prend les matches les uns après les autres. Ce sa­me­di, c’est Châ­tel­le­rault. On est prêt pour ce match. »

Une re­con­ver­sion pro­fes­sion­nelle ré­flé­chie

PHO­TO ELISE BAÏERA

ATH­LÈTE. La di­men­sion ath­lé­tique de Ke­vin La­croix (à droite) sé­cu­rise la dé­fense du Tulle FC.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.