Le nombre de dé­cès reste au plus haut

La Montagne (Creuse) - - Limousin Actualité -

En France, en 2016, 594.000 per­sonnes sont dé­cé­dées soit au­tant qu’en 2015, an­née où il avait été en­re­gis­tré une forte aug­men­ta­tion (+6 % et 34.000 dé­cès).

Ces deux der­nières an­nées se si­tuent en ef­fet dans la ten­dance à la hausse amor­cée au dé­but des an­nées 2010. Les ba­by­boo­mers at­teignent en ef­fet dé­sor­mais des âges de forte mor­ta­li­té. La mor­ta­li­té a été la plus éle­vée en 2016 en France de­puis 1982

1 Une hausse du nombre de dé­cès.

La Nou­velle­Aqui­taine n’échappe pas à cette ten­dance, d’au­tant que la moyenne d’âge de sa po­pu­la­tion est plu­tôt éle­vée. 62.788 per­sonnes sont ain­si dé­cé­dées en 2016 dont 4.110 en Haute­Vienne 3.191 en Cor­rèze et 1.976 en Creuse. Jan­vier 2016 a été le mois le plus mor­bide de l’an­née alors qu’à l’in­verse le mois de juin en­re­gistre le moins de dé­cès.

2 Plus de la moi­tié des dé­cès ont lieu dans un éta­blis­se­ment de san­té.

En 2016, 59,2 % des dé­cès ont eu lieu dans des éta­blis­se­ments de san­té (hô­pi­tal ou cli­nique), 26 % à do­mi­cile, 13,5 % en mai­son de re­traite et 1,3 % sur la voie pu­blique. En Nou­velle­Aqui­taine, la ten­dance est la même. En Cor­rèze, 1.746 per­sonnes sont dé­cé­dées dans un éta­blis­se­ment hos­pi­ta­lier, 741 à leur do­mi­cile et 609 en mai­son de re­traite. En Creuse, 994 per­sonnes ont dis­pa­ru au cours d’une hos­pi­ta­li­sa­tion, 408 à do­mi­cile et 280 en mai­son de re­traite. En Haute­Vienne, hô­pi­taux et cli­niques ont consta­té 2.821 dé­cès. 1.016 per­sonnes sont dé­cé­dées à leur do­mi­cile et 640 en mai­son de re­traite.

3 Un tiers des dé­cès des 15-24 ans sur­viennent sur la voie pu­blique.

Les lieux de dé­cès pré­sentent des par­ti­cu­la­ri­tés se­lon l’âge, même si à tous les âges avant 100 ans, la ma­jeure par­tie des dé­cès a lieu en éta­blis­se­ment de san­té. Ain­si, les dé­cès sur la voie pu­blique sont rares chez les très jeunes en­fants, puis aug­mentent avec l’âge jusque vers 24 ans avant de di­mi­nuer. Entre 15 et 24 ans, un tiers des dé­cès a lieu sur la voie pu­blique, 20 % entre 30 et 34 ans. Puis, à par­tir de 40 ans, cette part est in­fé­rieure à 10 %.

4 Les dé­cès à do­mi­cile sont les plus fré­quents au­tour de 30 et 40 ans et après 100 ans.

Jusque vers 30 ans, la part des dé­cès à do­mi­cile aug­mente avec l’âge. En­suite, elle at­teint un seuil entre 30 et 49 ans, où 37 % des dé­cès ont lieu à do­mi­cile. Entre 50 et 54 ans, en­vi­ron 33 % des dé­cès ont lieu à do­mi­cile. Cette part ré­gresse en­suite jus­qu’à 85­90 ans en­vi­ron (un quart des dé­cès de cette tranche d’âge a lieu à do­mi­cile). Les dé­cès des per­sonnes de 90 ans ou plus sur­viennent plus que la moyenne à do­mi­cile. 36 % des cen­te­naires dé­cèdent à do­mi­cile et au­tant en mai­son de re­traite.

5 Les causes de la mort.

De 55 à 74 ans, 49,7 % des morts sont dues à des tu­meurs contre 24,1 % entre 75 à 94 ans. Les ma­la­dies de l’ap­pa­reil cir­cu­la­toire sont en cause dans 29,5 % des dé­cès des 75­94 ans et chez 34 % des plus de 94 ans.

PHOTO D’IL­LUS­TRA­TION : STÉ­PHA­NIE PARA

TEN­DANCE. 36 % des cen­te­naires dé­cèdent à do­mi­cile, au­tant qu’en mai­son de re­traite.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.