Le ré­seau Co­glim dis­pa­raît

La Montagne (Creuse) - - Limousin -

Alors qu’en Li­mou­sin, on es­time qu’en­vi­ron 12.000 per­sonnes se­raient at­teintes par la ma­la­die d’Alz­hei­mer, cette as­so­cia­tion, qui oeu­vrait pour le diag­nos­tic pré­coce, va ces­ser son ac­ti­vi­té, faute de fi­nan­ce­ments.

Hé­lène Pom­mier

rès de 500 ai­dants fa­mi­liaux for­més ; plus de 1.000 pro­fes­sion­nels de santé adhé­rents ; entre 1.500 et 2.000 per­sonnes sen­si­bi­li­sées au cours de la Se­maine d’Alz­hei­mer… De­puis sa créa­tion en 2007, le ré­seau Co­glim (*) a beau­coup oeu­vré en Li­mou­sin pour la com­pré­hen­sion et la prise en charge de la ma­la­die d’Alz­hei­mer ou af­fec­tions ap­pa­ren­tées. Mais l’as­so­cia­tion ces­se­ra son ac­ti­vi­té fin dé­cembre, faute de re­con­duc­tion de son fi­nan­ce­ment (200.000 € an­nuels) par l’agence ré­gio­nale de santé (ARS) Nou­velle­Aqui­taine.

« On sa­vait de­puis deux ans qu’on était en sur­sis parce qu’il y a eu une re­mise à plat na­tio­nale des ré­seaux de santé

ex­plique Nathalie Du­moi­tier, mé­de­cin gé­né­ra­liste et pré­si­ dente de Co­glim, mais on a pro­po­sé de nou­veaux pro­jets, en phase avec le 4e plan sur les ma­la­dies neu­ro­dé­gé­né­ra­tives, parce qu’on es­ti­mait que notre ex­per­tise et nos com­pé­tences étaient en­core utiles, y com­pris au ni­veau de la grande ré­gion. On a su en août der­nier que c’était fi­ni. »

Un rôle de proxi­mi­té

Cette disparition n’est donc pas une sur­prise, mais n’en est pas moins re­gret­tée par les ac­teurs au re­gard du tra­vail de ter­rain me­né de­puis une dé­ cen­nie. Au dé­part, Co­glim avait pour ob­jec­tif de fa­ci­li­ter le dé­pis­tage pré­coce des troubles cog­ni­tifs en Li­mou­sin. « On a me­né des ac­tions au­près des mé­de­cins li­bé­raux, puis des phar­ma­ciens, in­fir­miers, or­tho­pho­nistes, aides à do­mi­cile… », ex­plique Guillaume Mas, l’un des sa­la­riés de l’as­so­cia­tion.

Les mis­sions ont évo­lué. « On a en­suite ac­com­pa­gné les ai­dants fa­mi­liaux en pro­po­sant des for­ma­tions par­tout en Li­mou­sin, à Bel­lac, Saint­Ju­nien, Tulle, Us­sel, Gué­ret, La Sou­ter­raine, Au­bus­son, Au­zances…, dans des zones où d’autres struc­tures n’al­laient pas. Il n’y a pas, par exemple, d’an­tenne de l’as­so­cia­tion France Alz­hei­mer en Creuse. »

Un rôle de proxi­mi­té et d’ac­com­pa­gne­ment que le mé­de­cin co­or­don­na­teur de Co­glim, Les­lie Cartz­Pi­ver, es­père voir re­pris. « Le Li­mou­sin a un sa­voir­faire dans la prise en charge de la per­sonne âgée. Notre ré­seau en a fait par­tie. On es­père que d’autres pren­dront le re­lais. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.