Fac­teurs : trop de cas­quettes ?

La Montagne (Creuse) - - Guéret -

Ordre du jour char­gé mais peu de dé­bat en fin de se­maine der­nière. La dis­cus­sion s’est tou­te­fois en­ga­gée sur un par­te­na­riat avec La Poste.

est par un hom­mage à Michel Villard, maire de Sain­teFeyre dis­pa­ru dé­but oc­tobre, que s’est ou­vert le Conseil d’ag­glo­mé­ra­tion du Grand Gué­ret, qui s’est te­nu à Saint­Vic­tor­enMarche. Au plan sta­tu­taire, le pro­ces­sus d’in­té­gra­tion des com­munes de Ma­zei­rat, Pey­ra­bout et Saint­Yrieix­les­Bois se pour­suit, ce qui va pro­vo­quer une évo­lu­tion de la com­po­si­tion du conseil et du nombre de dé­lé­gués par com­mune. Cette fois­ci, c’est le conseiller gué­ré­tois Jean­Fran­çois Tho­mas qui s’en est ému. Le pré­sident Éric Cor­reia a in­vo­qué la « loi qui nous oblige à mettre à jour le nombre de dé­lé­gués ».

Parc pho­to­vol­taïque

Par­mi les prin­ci­paux dos­siers abor­dés lors de cette séance : le parc pho­to­vol­taïque de la zone in­dus­trielle de Gué­ret. L’en­tre­prise lau­réate de l’ap­pel à pro­jets est EDF­Ener­gies re­nou­ve­lables : « Nous avons ré­duit la su­per­fi­cie du pro­jet afin de res­pec­ter les contraintes éco­lo­giques », a pré­ci­sé le pré­sident Jean­Ber­nard Da­miens. Un bail em­phy­téo­tique doit être si­gné pour trente ans.

L’ur­ba­ni­sa­tion de l’Ag­glo en ré­flexion

L’urbanisme et no­tam­ment les pro­jets de SaintSul­pice­le­Gué­ré­tois (Plan lo­cal d’urbanisme) et de Bus­sière­Du­noise (carte com­mu­nale) ont don­né lieu à des dé­ve­lop­pe­ments. Le maire de SaintSul­pice­le­Gué­ré­tois, Claude Guer­rier, a dé­fi­ni l’état d’es­prit dans les­quels sa mu­ni­ci­pa­li­té tra­vaillait : « Les ur­ba­nistes nous ont mon­tré que les construc­tions des an­nées 1970­1980 à Saint­Sulpice, c’était jus­te­ment ce qu’il ne fal­lait pas faire […] Les com­munes ne doivent plus se concur­ren­cer entre elles dans un même bas­sin de vie ».

C’est sur un autre su­jet que le dé­bat s’est fran­che­ment en­ga­gé : la Com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion noue un par­te­na­riat avec l’Agence ré­gio­nale pour les tra­vaux d’économie d’éner­gie (ARTéé). L’un des vo­lets est le re­pé­rage des mé­nages en si­tua­tion de pré­ca­ri­té éner­gé­tique. Cette ac­tion se­ra me­née conjoin­te­ment par les ser­vices de l’Ag­glo et par La Poste : les fac­teurs se­ront char­gés de pré­sen­ter le dis­po­si­tif ARTéé aux mé­nages qu’ils au­ront re­pé­rés lors de leur tour­née.

Pré­ca­ri­té à tous les étages

Ce par­te­na­riat a in­ter­pel­lé les élus LFI (La France in­sou­mise) de Gue­rét, Cé­cile Le­maigre et Da­vid Gi­pou­lou, qui ont re­layé l’in­quié­tude des syn­di­cats de pos­tiers : « Quelle com­pé­tence ont les fac­teurs, qui ne re­ce­vront pas de for­ma­tion par­ti­cu­lière, pour réa­li­ser ces en­quêtes éner­gé­tiques ? s’est en­quis Da­vid Gi­pou­lou, qui dé­nonce le fait que la confiance éta­blie avec les usa­gers est va­lo­ri­sée com­mer­cia­le­ment. Ces der­niers se rendent compte que le pos­tier de­vient un at­ta­ché com­mer­cial ». Le maire de Gué­ret, Michel Ver­gnier, ap­pelle aus­si les élus à être « stricts avec La Poste, qui a ten­dance à ne plus faire que des dé­marches com­mer­ciales, alors qu’elle main­tient des fac­teurs pré­caires sur les cir­cuits. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.