J.-S. La­loy : « Nous avons aler­té Sté­phane Bern sur la si­tua­tion »

La Montagne (Creuse) - - A Deux Pas D'ici Dans L'allier -

Jean-Sé­bas­tien La­loy est vice-pré­sident du con­seil dé­par­te­men­tal char­gé de la culture et du pa­tri­moine.

■ Por­tez-vous une at­ten­tion par­ti­cu­lière au châ­teau de Lé­vis ?

Nous sommes sai­sis du dos­sier de­puis bien long­temps. Le châ­teau est dans un état de dé­té­rio­ra­tion et de dé­la­bre­ment as­sez avan­cé. C’est un mo­nu­ment en pé­ril. Au titre de sa com­pé­tence pa­tri­moine, le Dé­par­te­ment est prêt à sub­ven­tion­ner des me­sures de conser­va­tion, puis de ré­ha­bi­li­ta­tion.

Des sub­ven­tions de la Drac sont aus­si pos­sibles mais, pour ce­la, il faut un ap­port du pro­prié­taire. Il y a, ac­tuel­le­ment, des dis­cus­sions étroites sur la si­tua­tion du châ­teau. Tout le monde tra­vaille dans le même sens. Nous avons aler­té Sté­phane Bern, char­gé d’une mis­sion sur les édi­fices en pé­ril par le pré­sident de la Ré­pu­blique, sur la si­tua­tion de ce châ­teau. Il n’est pas le seul dans l’Al­lier. Il y a aus­si, par exemple, ce­lui du Vieux Bostz à Bes­son. On at­tend un re­tour pour mars.

■ Quel in­té­rêt pré­sente ce châ­teau ?

Son his­toire est par­ti­cu­liè­re­ment in­té­res­sante. Il est em­blé­ma­tique du dé­par­te­ment. Aujourd’hui, il fait vraiment de la peine. Les pilleurs en sont à dé­gon­der les portes pour les em­me­ner. Ce châ­teau XVIIe de style clas­sique, pré­sente une su­per­fi­cie, avec cette en­fi­lade de salles de ré­cep­tion sur 60 mètres, unique dans l’Al­lier. Quand les portes sont ou­vertes, c’est très im­pres­sion­nant. S’il était ré­no­vé, il au­rait un po­ten­tiel.

Une sau­ve­garde per­met­trait un dé­ve­lop­pe­ment tou­ris­tique et des pro­jets éco­no­miques. On est sur de l’éco­no­mie du pa­tri­moine. Mais plu­sieurs mil­lions d’eu­ros se­ront né­ces­saires. Et il faut, dans un pre­mier temps, bâ­cher les toi­tures pour em­pê­cher les écou­le­ments d’eau, ce qui né­ces­si­te­ra plu­sieurs di­zaines de mil­liers d’eu­ros. Les combles sont dans un état ca­tas­tro­phique ; les plan­chers, ma­gni­fiques, du XVIIe, s’ef­fondrent.

■ Quels sont les dis­po­si­tifs de sou­tien à la res­tau­ra­tion du pa­tri­moine, au Dé­par­te­ment

? Nous sou­te­nons dé­jà la ré­no­va­tion de mo­nu­ments à hau­teur de plu­sieurs cen­taines de mil­liers d’eu­ros par an et ré­flé­chis­sons à la créa­tion d’une aide dé­par­te­men­tale spé­ci­fique aux édi­fices en pé­ril. Nous avons fait part de ce pro­jet à Sté­phane Bern.

De nou­veaux modes de fi­nan­ce­ment pour­raient dé­cou­ler de sa mis­sion. Une des prio­ri­tés de Claude Ri­bou­let, c’est ce po­ten­tiel sous­ex­ploi­té. Un vrai tré­sor. L’Al­lier compte plus de 500 châ­teaux et belles de­meures. Ce­la en fait le deuxième dé­par­te­ment de France après la Dor­dogne. Dans l’im­mense ma­jo­ri­té des cas, il s’agit de de­meures pri­vées mé­con­nues des ha­bi­tants et en­core plus des tou­ristes. ■

LA­LOY. « C’est un mo­nu­ment en pé­ril ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.