L’ex­plo­ra­tion so­nore de pQuar­tet

Le concert se­ra en­re­gis­tré pour France Mu­sique

La Montagne (Creuse) - - Creuse L'actualité - Concert pQuar­tet le sa­me­di 21 avril à 20 h 30 à la salle des fêtes de Faux-la-Mon­tagne (Bourg). En­trée libre et gra­tuite. ➔ En plus.

La salle des fêtes de Faux va ac­cueillir, sa­me­di 21 avril, pQuar­tet pour un concert sur­pre­nant, qui se­ra en­re­gis­tré pour France Mu­sique

Sa­me­di 21 avril, la salle des fêtes de Faux ac­cueille pQuar­tet pour un concert ex­cep­tion­nel et gra­tuit, en­re­gis­tré pour la ra­dio pu­blique France Mu­sique qui le dif­fu­se­ra le 10 mai pro­chain dans l’émis­sion « à l’im­pro­viste » d’Anne Mon­ta­ron. Ren­contre avec Lê Quan Ninh, membre creu­sois du quar­tet.

■ Comment est né ce pro­jet pQuar­tet ?

Le pro­jet pQuar­tet est né du simple fait que trois jeunes per­cus­sion­nistes (de Nor­vège, de Suisse et d’Ita­lie) sou­hai­taient ve­nir me voir in­dé­pen­dam­ment, à peu près au même mo­ment, pour tra­vailler avec moi. Étant par ailleurs conseiller ar­tis­tique de l’as­so­cia­tion Ryoan­ji (*) de­puis sa créa­tion, j’ai pro­po­sé d’or­ga­ni­ser, dans le cadre de sa sé­rie « À Bruit Se­cret », un concert de ce qua­tuor in­édit après ces pre­mières ren­contres du­rant les­quelles nous avons pra­ti­qué en­semble la dis­ LÊ QUAN NIN LE CREU­SOIS. ci­pline de l’im­pro­vi­sa­tion et de l’ex­plo­ra­tion so­nore.

■ Pour­quoi un en­re­gis­tre­ment ra­dio­pho­nique à Faux­la-Mon­tagne ?

Ce­la fait suite à l’émis­sion d’une heure que France Mu­sique a consa­crée à la der­nière édi­tion du fes­ti­val Le Bruit de la Mu­sique en 2017. Anne Mon­ta­ron, la pro­duc­trice de l’émis­sion « À l’Im­pro­viste » sou­hai­tait re­ve­nir dans ce dé­par­te­ment pour cou­vrir l’évé­ne­ment. De plus, l’acous­ tique de la salle des fêtes de Faux­la­Mon­tagne est plu­tôt bonne du fait du tra­vail ef­fec­tué lors de la ré­fec­tion de celle­ci il y a quelques an­nées. C’est ailleurs l’une des rai­sons qui nous ont pous­sés à pro­po­ser ce concert à Faux­la­Mon­tagne plu­tôt que dans le nord du dé­par­te­ment où l’as­so­cia­tion est im­plan­tée.

■ À quoi le spec­ta­teur peu­til s’at­tendre ?

Pré­ci­sé­ment à l’in­at­ten­du ! Nous in­vi­ tons les au­di­teurs et les au­di­trices à nour­rir le goût d’être sur­pris car ce n’est pas vrai­ment un concert de per­cus­sion où le rythme cy­clique et ré­pé­ti­tif est pré­pon­dé­rant mais où il est plus ques­tion d’une ex­plo­ra­tion so­nore éton­nante, de ma­tières, une sorte de “mu­sique concrète” acous­tique. C’est donc à un voyage de et par l’écoute que nous pro­po­sons, per­mis par les tech­niques ins­tru­men­tales éprou­vées ou in­édites que les per­cus­sion­nistes dé­ve­loppent dans leur tra­vail mais sur­tout par leur goût d’en­tendre et d’écou­ter les agis­se­ments du son et du si­lence dans un lieu dé­ter­mi­né. ■

(*) L’as­so­cia­tion Ryoan­ji a son siège so­cial en Creuse de­puis 2007 (Jar­nages), ses membres s’at­tachent de­puis à faire connaître la mu­sique d’au­jourd’hui dans ce dé­par­te­ment, dans la ré­gion Li­mou­sin et bien au­de­là. Elle or­ga­nise éga­le­ment le fes­ti­val « Le Bruit de la Mu­sique » dont la sixième édi­tion se tien­dra du 16 au 18 août pro­chain à Saint­Sil­vain­sous­Toulx, Toulx­Sain­teC­roix, Do­mey­rot et La Cel­le­sous­Gou­zon. http://ryoan­ji.free.fr.

for­ma­tion mu­si­cale. Il est le membre fran­çais de la

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.