His­toire de pous­ser la voix… sans ris­quer de se la cas­ser

Une mas­ter class sur la voix sa­tu­rée se­ra or­ga­ni­sée jeudi 10 mai dans le cadre du fes­ti­val

La Montagne (Creuse) - - Guéret Nos Beaux Quartiers - ➔ Pra­tique. In­fos et ré­ser­va­tions par mail à gue­ret.va­rietes@orange.fr ou par té­lé­phone au 05.55.81.97.56. Ta­rif nor­mal : 10 €; ta­rif ré­duit (Pass 3 jours, adhé­rents) : 5 €.

Dans le cadre du Fes­ti­val Me­tal Cul­ture(s) VIII, P’Art si P’Art la et Gué­ret Va­rié­tés pro­posent de ne plus se bles­ser en grow­lant. Ils ouvrent pour ce­la une mas­ter class sur la voix sa­tu­rée, jeudi 10 mai, de 14 h 30 à 17 h 30 dans les lo­caux de Gué­ret Va­rié­tés.

Il s’agit d’une for­ma­tion à des­ti­na­tion des chan­teur (se) s mé­tal, rock, hard­core, punk, soul, R & B… et tous ceux qui sou­haitent pous­ser leur voix sans dom­mage. L’in­ter­ve­nante se­ra Ade­line Bel­lart, col­la­bo­ra­trice de Da­vid Fé­ron, qui est le spé­cia­liste de la voix sa­tu­rée en France.

Après plu­sieurs an­nées de re­cherches et d’ex­pé­ri­men­ta­tions, no­tam­ment en lien avec des mé­de­cins, il a éla­bo­ré une mé­thode afin d’ai­der les chan­teurs uti­li­sant des voix puis­santes ou sa­tu­rées à pro­gres­ser dans leur cris et à trou­ver les so­lu­tions qui per­mettent de ne pas abî­mer sa voix. De nom­breux groupes et chan­teurs, de la chan­son au mé­tal, ont tra­vaillé avec lui : Nos­fell, Wax Tay­lor, Re­no (Lo­fo­fo­ra), Fé­loche…

La voix sa­tu­rée prend ses ra­cines dans l’ex­pres­sion de la co­lère. Son uti­li­sa­tion s’est dé­ve­lop­pée et adap­tée aux dif­fé­rents styles mu­si­caux, et dans toutes les es­thé­tiques, on peut être ame­né à vivre cette dé­charge émo­tion­nelle.

AU­RORE CLA­VE­RIE

FOR­MA­TION. Pour ne plus se bles­ser en grow­lant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.