Le CSP condam­né à ga­gner

Le Li­moges CSP re­çoit Bou­la­zac, ce soir, (20 heures)

La Montagne (Creuse) - - Sports Basket-ball - Hier : Ce soir Mat­thieu Ma­rot Twit­ter : @Mat­thieuMa­rot7 JEEP® ÉLITE

Bat­tus à Cha­lon sa­me­di soir (86-83), les hommes de Kyle Milling doivent à tout prix s’im­po­ser ce soir face à Bou­la­zac pour res­ter bien pla­cés dans la course aux play-offs.

C’est le sprint fi­nal. La der­nière ligne droite. Il ne reste plus que six jour­nées au Li­moges CSP pour dé­cro­cher les play­offs et va­li­der du même coup son deuxième ob­jec­tif de la sai­son, après sa qua­li­fi­ca­tion pour le Top 16 de l’Eu­ro­cup. « Le clas­se­ment est tel­le­ment ser­ré qu’on ne peut pas se per­mettre de lâ­cher le moindre match à do­mi­cile », pré­vient Jean­Fré­dé­ric Mo­ren­cy.

En­core trop tendres à l’ex­té­rieur mal­gré des per­for­mances net­te­ment plus ras­su­rantes ces der­nières se­maines, les hommes de Kyle Milling n’ont ef­fec­ti­ve­ment pas le droit à l’er­reur dans leur antre. En­core moins quand ils re­çoivent une équipe comme Bou­la­zac ac­tuel­le­ment en très mau­vaise pos­ture dans la lutte pour le main­tien (17e).

Sans Sa­mar­do Sa­muels

Bonne nou­velle : les Li­mou­geauds offrent beau­coup plus de ga­ran­ties chez eux à l’image d’un joueur comme Josh Car­ter. De­puis le dé­but de la sai­son, l’in­té­rieur amé­ri­cain tourne à 48 % à trois points au Pa­lais des sports (29 sur 58) et à seule­ment 26 % (18 sur 67) dans les autres salles du cham­pion­nat. Il reste d’ailleurs sur deux belles pres­ta­tions à Beau­blanc (11 points contre Mo­na­co et 14 contre Di­jon) et à chaque fois le Li­moges CSP s’est im­po­sé…

Ce soir, en l’ab­sence de Sa­mar­do Sa­muels, qui doit en­core pas­ser des exa­mens pour connaître le de­gré de gra­vi­té de sa bles­sure aux ad­duc­teurs, Kyle Milling au­ra bien be­soin de son shoo­teur. Mais pas seule­ment. Brian Conk­lin de­vra of­frir un bon re­lais à Mam Jai­teh qui en­ chaîne les co­pies propres de­puis une quin­zaine de jours. Le coach du CSP sait qu’il pour­ra éga­le­ment comp­ter sur le duo Ho­ward ­ Bou­teille. Les deux in­ter­na­tio­naux ont été les deux Li­mou­geauds les plus en vue en Bour­gogne (34 points, 10 rebonds et 4 passes dé­ci­sives à eux deux).

Mais si tous les voyants sont au vert pour un suc­cès du CSP ce soir face à Bou­la­zac, Kyle Milling se mé­fie tout de même d’un ad­ver­saire qui n’au­ra ab­so­ lu­ment rien à perdre : « J’ai dit aux joueurs que tout le monde pou­vait battre tout le monde dans ce cham­pion­nat. Bou­la­zac a ga­gné à Cho­let et à Villeur­banne… C’est une équipe dan­ge­reuse. Il fau­dra être très vi­gi­lant. » Un aver­tis­se­ment vi­si­ble­ment par­fai­te­ment en­ten­du par Jean­Fré­dé­ric Mo­ren­cy : « On ne peut pas prendre une équipe à la lé­gère. C’est un match piège. À nous de l’at­ta­quer par le bon bout pour ne pas leur don­ner d’es­poir. » Et ne pas connaître de dés­illu­sion. ■

PHO­TO T. SALLAUD

BAT­TANT. Comme ces der­nières se­maines, Jean-Fré­dé­ric Mo­ren­cy de­vra ap­por­ter toute son éner­gie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.