YAN DULAC. En­traî­neur du RCGC.

La Montagne (Creuse) - - Le Fait Du Jour -

Le foot­ball, c’est l’une des pre­mières amours de Yan Dulac, avant de se lan­cer à corps per­du dans le rug­by. Et à l’ap­proche de la Coupe du Monde, son cô­té chau­vin se ré­veille. « Je suis très op­ti­miste, c’est un évé­ne­ment que j’at­tends tou­jours avec im­pa­tience. J’ai deux équipes de coeur, la France en nu­mé­ro 1 et l’Ar­gen­tine en­suite. Mais les deux équipes ont le même dé­faut, elles ont du mal alors qu’elles ont un ef­fec­tif de fou. » Conscient du ta­lent de l’équipe de France cette an­née, Yan y croit. « On a des jeunes pé­tris de ta­lent, je pense qu’on a l’équipe la plus chère au ni­veau va­leur des joueurs de toute la compétition, on peut pré­sa­ger de grandes choses. » Il garde quand même en tra­vers les faux pas pas­sés de l’équipe en Coupe du Monde. « De­puis 1998, l’équipe cherche une vraie âme, on manque par­fois de sé­ré­ni­té, mais cette an­née, on sent une en­vie com­mune. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.