Le cof­fee-shop créé par un Creu­sois dans le col­li­ma­teur

L’un des cof­fee­shops de Pa­ris créé par un Creu­sois, Can­na Cof­fee, dans le col­li­ma­teur de la jus­tice

La Montagne (Creuse) - - La Une -

Tout juste un mois après avoir ou­vert leur cof­fee- shop, Can­na Cof­fee, dans le XIe ar­ron­dis­se­ment à Pa­ris, le Creu­sois Ga­bin For­mont et son as­so­ciée, Va­len­ti­na Aten­cio, sont dans la tour­mente de­puis mar­di.

Mise en exa­men pour tra­fic de stu­pé­fiants et in­ci­ta­tion à la consom­ma­tion de stu­pé­fiants, mise sous scel­lés, comptes ge­lés : on leur re­proche des traces in­fimes de THC (té­tra­hy­dro­can­na­bi­nol) de l’ordre de 0,1 % dans les pâ­tis­se­ries et bois­sons qu’ils pro­posent à la vente (*). Les jeunes en­tre­pre­neurs le confirment, leurs pro­duits contiennent du can­na­bi­diol (CBD), mo­lé­cule au­to­ri­sée par la loi eu­ro­péenne mais au­cu­ne­ment du THC, sub­stance psy­cho­trope du can­na­bis ( notre édi­tion du 19 juin).

Une per­qui­si­tion du cof­fee­shop a ce­pen­dant eu lieu mar­di, sui­vie de l’au­di­tion des em­ployés et de la garde à vue et de la mise en exa­men de Va­len­ti­na, la gé­rante, pour tra­fic de stu­pé­fiants et in­ci­ta­tion à leur consom­ma­tion. « Ils ont soi­di­sant trou­vé des traces de THC dans nos pro­duits », ex­plique Ga­bin. No­tam­ment dans du crumble. « On l’im­porte des États­Unis où ils ne ri­golent pas avec le THC et les ana­lyses. J’ai ces ana­lyses qui in­diquent 0,0 % de THC » , se dé­fend Ga­bin qui a été en­ten­du par la po­lice. « On est trai­tés comme des tra­fi­quants alors qu’on a tout fait dans les règles. »

Le ma­ga­sin a été mis sous scel­lés, les comptes ban­caires de la société ont été ge­lés. Si Ga­bin et son as­so­ciée ne trou­ vent pas de fonds pour payer le loyer, ils de­vront pla­cer le com­merce en li­qui­da­tion ju­di­ciaire. Pour évi­ter ce­la, ils ont lan­cé une ca­gnotte Leet­chi pour col­lec­ter de quoi payer le loyer et leur dé­fense en at­ten­dant les contre­ a na lyses(https :// www. leet­chi. com/ c/ sau­ver­can­na­cof­fee). ■

(*) Le CBD reste lé­gal s’il ne dé­passe pas un taux de 0,2 % de THC, prin­cipe ac­tif du can­na­bis.

➔ Sur le net. L’ar­ticle com­plet est à re­trou­ver sur notre site www.la­mon­tagne.fr.

D. R.

DANS LES CLOUS. Ga­bin For­mont et Va­len­ti­na comptent prou­ver leur bonne foi.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.