La­guelle

EN PINCE POUR L’IN­NO­VA­TION

La Montagne Entreprendre - - SOMMAIRE - Tan­guy Ol­li­vier

En pince pour l’in­no­va­tion.

La so­cié­té La­guelle, ins­tal­lée à Cosne-d’al­lier (Al­lier), entre Mont­lu­çon et Mou­lins, vend chaque an­née plus de vingt mil­lions de pro­duits mé­na­gers dans le monde. Sa stra­té­gie est ba­sée sur l’in­no­va­tion per­ma­nente et la mise en avant du sa­voir-faire fran­çais.

«Ils ne sa­vaient pas que c’était im­pos­sible, alors ils l’ont fait. » Dans un cou­loir de la so­cié­té La­guelle, à Cosne-d’al­lier, cette ci­ta­tion de Mark Twain est af­fi­chée en grand. Peut-être pour rap­pe­ler aux sa­la­riés et aux vi­si­teurs que l’en­tre­prise est de­ve­nue une ré­fé­rence eu­ro­péenne dans la fa­bri­ca­tion de cintres et d’ar­ticles mé­na­gers en ma­tière plas­tique, alors qu’elle est ins­tal­lée à la sor­tie d’un gros bourg de deux mille ha­bi­tants. Plu­tôt in­at­ten­du, dans une ré­gion sur­tout connue pour l’éle­vage de cha­ro­lais et l’ex­ploi­ta­tion du bois de chêne is­su de la toute proche fo­rêt de Tron­çais.

> Un chiffre d’af­faires en hausse de 9 %

Le se­cret de La­guelle ? Pour ten­ter de le per­cer, il faut pas­ser par Pa­trice La­guelle, qui di­rige de­puis 2010 cette en­tre­prise fa­mi­liale em­ployant tren­te­cinq sa­la­riés. Les abords de la so­cié­té - plan­tée au bord d’une pe­tite route me­nant au vil­lage mé­dié­val de Hé­ris­son – sont aus­si sobres que son pa­tron aime res­ter dis­cret. Ne comp­tez pas sur lui pour vous ap­prendre que le chiffre d’af­faires a at­teint 9 mil­lions d’eu­ros en 2014, une in­for­ma­tion pour­tant dis­po­nible en deux clics sur in­ter­net. Pa­trice La­guelle se contente de re­mar­quer qu’il a « pro­gres­sé de 9 % en un an » avant de re­cen­trer la conver­sa­tion sur sa gamme de pro­duits.

Le pa­tron de­vient su­bi­te­ment in­ta­ris­sable quand il aborde le su­jet des pinces à linge à mo­tif flo­ral - le best-sel­ler -, des « cintres bi-ma­tières an­ti-glisse » ou des bouillottes en élas­to­mère avec bou­chon étanche. Tous ces pro­duits sont fa­bri­qués et sur­tout dé­ve­lop­pés à Cosne-d’al­lier, où La­guelle peut s’ap­puyer sur un parc de ma­chines haut de gamme ré­gu­liè­re­ment re­nou­ve­lé et un bu­reau d’étude à l’ima­gi­na­tion dé­bor­dante. « On es­saie tout le temps d’in­no­ver pour se dé­mar­quer de nos concur­rents, en par­te­na­riat avec nos dis­tri­bu­teurs et la to­ta­li­té de nos sa­la­riés qui sont in­ci­tés à émettre des idées », dé­taille Pa­trice La­guelle. « Au mi­ni­mum, on tente de sor­tir un nou­veau

pro­duit chaque an­née. » La­guelle a par exemple ima­gi­né une pa­nière à linge aux bords ar­ron­dis, qui per­mettent de pas­ser sous le hu­blot de la ma­chine à la­ver...

> L’atout « made in France »

L’autre atout que La­guelle aime van­ter, c’est la qua­li­té de ses pro­duits. La pince à linge qui vous casse entre les doigts au bout de quelques se­maine parce qu’elle a sé­ché au so­leil ? Elle a peu de chance de sor­tir des ate­liers de Cosne-d’al­lier, af­firme son pa­tron. Voi­là aus­si pour­quoi l’en­tre­prise ex­ploite la fibre du « made in france », un gage de sé­rieux qui sé­duit bien au de­là de nos fron­tières : La­guelle vend ses pro­duits un peu par­tout en Eu­rope, mais aus­si en Aus­tra­lie, en Afrique du Sud ou au Ca­na­da. En 2008, 35 % de la pro­duc­tion a été ex­por­tée, rap­porte Pa­trice La­guelle.

En France, la marque est pré­sente dans les ma­ga­sins de très nom­breuses en­seignes de la grande dis­tri­bu­tion, dont Mo­no­prix et Ca­si­no qui la dis­tri­buent de­puis près de soixante ans.

Ré­fé­ren­cée dans de nom­breuses grandes sur­faces fran­çaises, La­guelle ex­porte aus­si jus­qu’en Aus­tra­lie.

Pa­trice La­guelle re­pré­sente la qua­trième gé­né­ra­tion de La­guelle à la tête de l’en­tre­prise.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.