UN PRO­JET PAR­TA­GÉ

La Montagne Entreprendre - - NEWS - Jean-yves Vif Ré­dac­teur en chef La Mon­tagne

Et at , él us et en­tre­prises col­la­borent au dé­ve­lop­pe­ment du pôle mé­tro­po­li­tain Cler­mont, Vi­chy, Au­vergne. Un ob­jec­tif, par­mi d’autres, re­le­vé par les en­tre­prises : op­ti­mi­ser le cadre de vie des sa­la­riés et des ha­bi­tants.

MÉ­TRO­POLE. Les grandes aires mé­tro­po­li­taines re­pré­sentent 10 % de la po­pu­la­tion mon­diale, 50 % du pro­duit in­té­rieur brut et 75 % des in­no­va­tions tech­no­lo­giques. Iné­luc­table, le mou­ve­ments’ ac­cé­lère avec une concen­tra­tion qui, pas­sée l’ eu­pho­rie des qua­rante der­nières dé­cen­nies, pose problème.L’ hy­per concen­tra­tion as­phyxie la mobilité, dé grade la qua­li­té de vie et pol­lue l’en­vi­ron­ne­ment. Paris illustre cette dé­rive et, aujourd’hui, l’émer­gence de mé­tro­poles, dites à taille hu­maine, sé­duit à l’image de Nantes. En Au­vergne-rhône-alpes, à cô­té de Lyon, des mé­tro­poles d’équi­libres émergent : Gre­noble, l’arc ge­ne­vois, bien­tôt Saint- Etienne. Pour­quoi pas le pôle Cler­mont, Vi­chy, Is­soire, Brioude ?

STRA­TÉ­GIE. Dé­fi­nir une stra­té­gie de ter­ri­toire, fé­dé­rer et in­cu­ber orientent la triple mis­sion du pôle, bien per­çue par le monde de l’en­tre­prise. « C’est une taille de ter­ri­toire qui per­met aux pro- jets de s’épa­nouir », af­firme Jean-dominique Se­nard, pré­sident de Mi­che­lin. Ne voit-il pas là « un cadre idéal pour l’en­tre­prise de de­main », celle en me­sure de pro­po­ser à ses sa­la­riés un mi­ni­mum de ser­vices, so­ciaux, cultu­rels et spor­tifs et sur­tout glo­ba­le­ment une qua­li­té de vie ? « Une né­ces­si­té ab­so­lue » se­lon Jean- Yves Fou­cault, pré­sident de la co­opé­ra­tive Limagrain. « Les agri­cul­teurs ges­tion­naires de l’es­pace doivent s’ap­pro­prier un rôle d’ac­teurs de leur ter­ri­toire », plaide-t-il, flé­chant le sym­bole et la force de la va­lo­ri­sa­tion de la ri­vière Al­lier, de Brioude à Vi­chy.

CO­OPÉ­RA­TION. « L’ave­nir est à la col­la­bo­ra­tion la plus large entre pu­blic et privé. » Phi­lippe Laurent es­père en la dé­marche de mar­ke­ting ter­ri­to­rial telle qu’il l’a ini­tiée avec sa struc­ture Au­vergne nou­veau monde. Il pré­fère le vo­cable « d’en­vi­ron­ne­ment pro­té­gé » à ce­lui de ru­ra­li­té et re­tient « la ca­pa­ci­té à faire émer­ger des com­mu­nau­tés d’in­té­rêt pour com­mu­ni­quer en­semble » . Lu­cide, Jean-marc Mon­teil, spé­cia­liste de for­ma­tion et de nu­mé­rique, en ap­pelle « à l’in­tel­li­gence col­lec­tive au­tour du nu­mé­rique en créant des liens étroits entre les dis­po­si­tifs de for­ma­tion et de re­cherche avec le monde éco­no­mique » . Le ras­sem­ble­ment des éner­gies, des ex­pé­riences et des créa­ti­vi­tés, dans le res­pect des col­lec­ti­vi­tés en place, s’im­pose ef­fec­ti­ve­ment pour ne pas perdre de ter­rain dans la com­pé­ti­tion entre les ter­ri­toires. Elle est dé­jà lan­cée !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.