POINT DE VUE

La Montagne Entreprendre - - DOSSIER -

Syl­vaine Sal­lé est char­gée d’études mar­ke­ting à Grou­pa­ma Au­vergne-rhône-alpes.

La Mon­tagne En­tre­prendre : Avec le vieillis­se­ment de la po­pu­la­tion, trois Fran­çais sur quatre connaî­tront une perte d’au­to­no­mie avant leur dé­cès. En ont-ils conscience ? Syl­vaine Sal­lé : Il y a une vraie sen­si­bi­li­sa­tion des Fran­çais à la dé­pen­dance. Pour au­tant, ils ont du mal à faire le pas vers la sous­crip­tion d’une as­su­rance. LME : A quel âge faut-il sous­crire ? S. S. : Entre 55 et 65 ans, quand les per­sonnes sont en­core en bonne san­té. Comme l es contrats s’éta- blissent en fonc­tion d’un dos­sier mé­di­cal, les per­sonnes n’ont pas à payer de ma­jo­ra­tions. LME : Que coûtent vos contrats pour l’as­su­ré ? S. S. : Par exemple, la co­ti­sa­tion est de 280 eu­ros par an pour une rente de 500 eu­ros en dé­pen­dance to­tale seule­ment. Elle est de 900 eu­ros par an pour une rente de 1.000 eu­ros en dé­pen­dance to­tale et par­tielle, sous­crite à 60 ans. Nos clients sous­crivent ma­jo­ri­tai­re­ment entre 50 et 70 ans, pour une co­ti­sa­tion moyenne de 500 eu­ros.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.