EUROPEXPO 1996

La Montagne Entreprendre - - AUVERGNATS DE PARIS -

che­mins de la presse : il de­vient contrô­leur de ges­tion pour un nou­veau ma­ga­zine, Le Nou­vel Eco­no­miste. Après une pa­ren­thèse à l’in­sead (Ins­ti­tut eu­ro­péen d’ad­mi­nis­tra­tion des af­faires), il ef­fect ue d e s mis­si o ns p o ur l ’ Ins­ti­tut de dé­ve­lop­pe­ment i ndus­triel afin de re­struc­tu­rer des ma­ga­zines en dif­fi­cul­té. Puis vient l’en­vie d’en­tre­prendre. Il dé­cide de re­vi­si­ter la presse pro­fes­sion­nelle, en l’oc­cur­rence celle des rou­tiers, en re­don­nant de la fier­té à la cor­po­ra­tion. Son ma­ga­zine, France Rou­tier, sort en 1980. « I l s ne de­vaient plus ap­pa­raître comme des ou­vriers de la route mais comme l’équi­valent de pi­lotes d’avions, à l a tête de su­perbes en­gins ». C’est un premier coup ga­gnant qui at­teint ra­pi­de­ment 100.000 exem­plaires par mois. Il dé­cli­ne­ra ce suc­cès au­tour d’évé­ne­ments (courses de ca­mions…), en as­so­cia­tion avec un ami, Claude Mi­chy, au­jourd’hui à la tête du Clermont Foot. Son groupe de presse, la Com­pa­gnie Fran­çaise de Presse gros­sit, au point de sus­ci­ter les convoi­tises. Il le vend en 1993 à la so­cié­té Al­te­dia.

> Sa­lons pro­fes­sion­nels

Gilles Barissat fonde Europexpo en 1996 et se re­centre sur l’ac­ti­vi­té des sa­lons pro­fes­sion­nels. Ce qui n’ex­clut pas de nou­velles aven­tures pro­fes­sion­nelles, telle celle de L’au­ver­gnat de Paris. Pour au­tant, la stra­té­gie de dé­ve­lop­pe­ment des sa­lons de­vient son ob­jec­tif prin­ci­pal. Et c’est vers la Chine, mar­ché des plus pro­met­teurs, qu’il se tourne, gui­dé en ce­la par les conseils de son ca­ma­rade de promo à L’ESCP, Jean- Pierre Raf­fa­rin. Une fi­liale est créée à Hong-kong. Un évé­ne­ment sur le nau­tisme voit le jour, puis de­puis trois ans un sa­lon B to B sur les vé­hi­cules élec­triques et l’éco­mo­bi­li­té. « L’en­vi­ron­ne­ment est un en­jeu consi­dé­rable pour les Chi­nois. Nous em­me­nons donc une qua­ran­taine de villes eu­ro­péennes pour qu’elles échangent avec l eurs ho­mo­logues chi­nois qui cherchent à nouer des liens et sont en quête de bonnes pra­tiques. » En plus de qua­rante ans de car­rière, le goût d’en­tre­prendre a me­né Gilles Barissat vers des t er­rains éco­no­miques des plus va­riés. Il voit tou­te­fois une constante à son ac­tion, in­gré­dient in­dis­pen­sable au suc­cès : la té­na­ci­té. « Rien ne peut se faire fa­ci­le­ment » , ré­sume-t-il. Avant de glis­ser dans un sou­rire : « Sem d’au­vern­ha, la­chem pas ! ». En bon au­ver­gnat, ce­la si­gni­fie : « Nous sommes d’au­vergne et ne lâ­chons pas ! »

Gilles Barissat (au fond) a ac­com­pa­gné son ami et ex-premier mi­nistre, Jean-pierre Raf­fa­rin, lors d’un voyage en Chine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.