Les re­trai­tés mo­bi­li­sés pour dé­fendre leur pou­voir d’achat

La Montagne (Haute-Loire) - - La Une -

Un mou­ve­ment na­tio­nal des re­trai­tés était or­ga­ni­sé hier ma­tin. Au Puy, ce sont près de 300 per­sonnes qui se sont re­trou­vées de­vant la pré­fec­ture.

À l’ap­pel de neuf or­ga­ni­sa­tions syn­di­cales et as­so­cia­tions sur le plan na­tio­nal (mais seule­ment quatre en Haute­Loire, les autres n’exis­tant pas), un ras­sem­ble­ment était or­ga­ni­sé hier ma­tin de­vant la pré­fec­ture. En­vi­ron 300 per­sonnes se sont re­trou­vées sur la place du Breuil à l’ap­pel de la CGT, FO, FSU et de la FGR­FF, pour ex­pri­mer leur mé­con­ten­te­ment et dé­non­cer la baisse du pou­voir d’achat des re­trai­tés. « Le compte n’y est pas… Nous de­man­dons une vraie re­va­lo­ri­sa­tion de nos pen­sions et non une au­mône », re­grette Sa­bine Bou­quet, se­cré­taire de l’union syn­di­cale des re­trai­tés CGT de Haute­Loire. « Nous ne pou­vons que dé­non­cer la pro­po­si­tion in­ac­cep­table du gou­ver­ne­ment d’aug­men­ter le taux de la CSG de 1,7 % sur nos re­traites pour com­pen­ser la baisse des co­ti­sa­tions sa­la­riales. »

Une me­sure qui, se­lon les syn­di­cats, va « frap­per les re­trai­tés ayant un re­ve­nu de plus de 1.200 eu­ros par mois (1.838 eu­ros pour un couple ma­rié ou pac­sé) ce qui re­pré­sente 60 % des re­trai­tés de notre pays ».

Et les re­pré­sen­tants syn­di­caux des re­trai­tés de dé­non­cer « de­puis 20 ans une baisse du pou­voir d’achat d’en­vi­ron 20 % ».

« Avec 1.200 eu­ros par mois, est­ce que l’on peut dire que l’on est riche ? », s’in­ter­roge Gil­bert Du­ca­rouge, res­pon­sable sec­teur re­trai­tés à la FSU. « Il y a une perte ré­gu­lière du pou­voir d’achat. Les re­trai­tés sont, en moyenne en Haute­Loire, en des­sous du mi­ni­mum vieillesse ».

PHO­TO LIO­NEL CIO­CHET­TO

MO­BI­LI­SA­TION. Entre 250 et 300 per­sonnes se sont réunies hier ma­tin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.