Riom à l’épreuve d’Ar­pa­jon

La Montagne (Haute-Loire) - - Sports -

Une grosse écu­rie. Ar­pa­jon va dé­bar­quer de­main après-mi­di (15 heures) au stade Emile-Pons de Riom.

rpa­gon­Vei­na­zès est un des clubs de la poule qui am­bi­tionne la mon­tée en Fé­dé­rale 2 et d’après Jé­rôme La­croix, les Can­ta­liens en ont lar­ge­ment les moyens : « La proxi­mi­té du Stade Au­rilla­cois leur per­met de ré­cu­pé­rer des joueurs qui viennent pro­lon­ger leur car­rière ou des jeunes en re­cherche de temps de jeu en at­ten­dant mieux. Donc c’est du so­lide et je m’at­tends à ren­con­trer une équipe so­lide dans tous les sec­teurs. Ce se­ra cer­tai­ne­ment un des matches les plus durs que nous au­rons à jouer ».

Cette troi­sième ren­contre se­ra un nou­veau test pour la jeune garde rio­moise qui a mon­tré de belles choses à Fi­geac : « Après deux matchs, le groupe semble avoir pris conscience des exi­gences de la Fé­dé­rale 3. La di­men­sion phy­sique y est su­pé­rieure et les joueurs tra­vaillent en consé­quence. Tech­ni­que­ment il faut de plus être plus pré­cis, plus ri­gou­reux afin de ne pas rendre trop fa­ci­le­ment des bal­lons qui nous mettent en dif­fi­cul­té. Les er­reurs se payent im­mé­dia­te­ment comme di­manche der­nier ».

Les quatre es­sais mar­qués à Fi­geac prouvent que Riom sait en­voyer du jeu. Par contre, les six en­cais­sés ont an­ni­hi­lé tout es­poir de bo­nus dé­fen­sif. Il ne faut pas ou­blier que les Rio­mois sont en­core en ap­pren­tis­sage à ce ni­veau et que chaque match les fe­ra pro­gres­ser. Il y a quelques mo­di­fi­ca­tions dans le groupe comme le re­tour de Bé­rau­dy en deuxième ligne, de Bour­liaud au centre et l’éven­tuelle ren­trée de Ro­billon, de re­tour d’une longue bles­sure, au ta­lon­nage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.